Considérée comme l’une des meilleures inventions récentes dans le domaine de l’automobile, la direction assistée est devenue indispensable au quotidien pour le confort des conducteurs.

Cependant, comme toute pièce auto, elle peut montrer des signes de faiblesse en devenant notamment plus dure.

Captain-Drive.com vous en dit plus sur les démarches à suivre pour retrouver toute l’efficacité de la direction assistée de votre véhicule.

A quoi sert la direction assistée ?

Présente sur la majorité des véhicules mis en circulation ces quinze dernières années, la direction assistée est un système d’aide à la conduite.

Elle a pour rôle d’accompagner les conducteurs lors de leurs manœuvres, que ce soit pour changer de direction, faire demi-tour, ou encore garer leur voiture. Grâce à la direction assistée, le volant est plus maniable et la conduite devient plus intuitive et fluide.

Au-delà du confort qu’elle procure aux conducteurs, la direction assistée renforce également la sécurité des passagers du véhicule. Effectivement, elle rend la voiture plus réactive, permettant ainsi d’intervenir plus rapidement lors de dangers sur la route.

Selon les modèles d’automobiles, la direction assistée peut avoir plusieurs natures :

  • Hydraulique : La pression du circuit hydraulique est obtenue grâce à la pompe hydraulique, qui tient elle-même son énergie de la courroie accessoire. Le fluide hydraulique est donc envoyé sous pression dans le boitier de direction, puis renvoyé sous basse pression vers le bocal en sortie. Le boitier de direction est conçu ingénieusement car, selon que vous souhaitez tourner à gauche ou à droite, il va envoyer le liquide sous pression par une sortie ou l’autre.
  • Electro-hydraulique : Elle se distingue de l’hydraulique par sa pompe haute pression. Cette dernière n’est pas directement alimentée par le mouvement d’une courroie, mais par l’électricité. Son fonctionnement est, quant à lui, géré par un calculateur. L’avantage est d’économiser de l’énergie, car la pompe hydraulique ne fonctionne que lorsque vous en avez besoin.
  • Électrique : La direction assistée électrique limite le nombre de pannes, ainsi que l’entretien nécessaire à son bon fonctionnement. Elle est également utile pour faire des économies d’énergie, puisqu’elle ne se déclenche que lorsque vous avez besoin d’assistance.

Quelles sont les causes d’une direction assistée dure ?

La direction assistée faisant partie d’un système comprenant plusieurs pièces, il est probable qu’elle fasse l’objet, tôt ou tard, de pannes plus ou moins importantes.

Si vous constatez que votre direction assistée est dure et ne répond plus aussi efficacement aux indications que vous lui donnez, il se peut que l’un des éléments suivants soit en cause :

  • Le niveau des fluides n’est pas adapté ;
  • Le vérin d’assistance rencontre un problème ;
  • Votre véhicule manque de pression hydraulique ;
  • L’un des joints d’étanchéité est usé ;
  • L’une des soupapes régulatrices est défectueuse ;
  • La pompe d’assistance est défaillante.

Comment reconnaître une panne de direction assistée ?

Une panne de direction assistée peut être constatée de diverses manières.

Tout d’abord, au cours de votre conduite, vous ressentirez des difficultés à tourner votre volant.

Ce durcissement peut être valable uniquement lorsque vous désirez le tourner vers la droite ou vers la gauche, mais il peut également l’être pour les deux côtés. De ce fait, vous devez forcer sur votre volant afin que les roues s’orientent correctement. Ce problème provient généralement du vérin d’assistance, qu’il faudra probablement changer.

Si le volant répond mal quelle que soit la direction que vous souhaitez lui donner, il peut s’agir d’un manque de pression hydraulique.

En plus d’un volant dur et de réactions plus lentes, votre véhicule peut émettre des bruits inhabituels, comme un grondement sourd ou des sifflements. Si tel est le cas, le niveau des fluides est certainement insuffisant.

Si votre voiture est équipée d’un ordinateur de bord, un message indiquant « direction assistée défaillante » peut s’afficher.

Comment résoudre un problème de direction assistée ?

La direction assistée fonctionnant avec des liquides, il est indispensable de vérifier régulièrement leur niveau et leur état.

Pour limiter les pannes et éviter la casse, il est recommandé de faire vidanger l’ensemble de la structure de direction assistée tous les 4 à 5 ans, par un professionnel de la mécanique auto.

Pour effectuer la vidange du système de direction assistée de votre véhicule, seules quelques étapes sont à suivre :

  • Surélevez votre voiture, afin de pouvoir diriger les roues durant la manœuvre ;
  • Coupez le moteur et attendez qu’il refroidisse complètement avant de commencer ;
  • Insérez une seringue dans le bocal de la pompe, dans le but d’aspirer l’huile ;
  • Retirez la durite de retour, puis placez une bassine sous la voiture ;
  • Tournez le volant de gauche à droite, pour expulser le reste du fluide et l’air ;
  • Lorsque le vérin de direction assistée est vide, replacez la durite et versez une nouvelle huile dans le système de direction assistée, en tournant doucement le volant d’un côté, puis de l’autre.

Si la vidange ne suffit pas à redonner de la souplesse à votre direction assistée, il est conseillé de prendre rendez-vous chez un garagiste.

Effectivement, le problème peut venir de votre pompe de direction assistée ou d’une poulie. Ces dernières devront alors être changées pour que votre véhicule fonctionne de nouveau normalement.

Combien coûte la réparation d’une direction assistée ?

Comme évoqué précédemment, plusieurs techniques peuvent être utilisées pour réparer votre direction assistée. Selon la prestation choisie, le tarif varie significativement, comme indiqué ci-dessous :

  • Si vous changez vous-même le liquide, ce dernier vous coûtera 20€ ;
  • Si vous confiez la vidange de votre véhicule à un professionnel, comptez en moyenne 75€ ;
  • Si vous devez changer votre pompe de direction assistée, prévoyez un budget de 500€ environ ;
  • S’il s’agit de la poulie à changer, cela vous coûtera entre 30 et 50€, selon le type de véhicule ;
  • Si vous devez remplacer votre système de direction dans son intégralité, le budget moyen est de 1 100€, mais peut monter jusqu’à plus de 2 000€ si votre véhicule est récent.

Conseil de Captain-Drive.com : Ne tardez pas à faire réparer votre problème de direction, quelle que soit la solution que vous choisissiez. Plus qu’une gêne au quotidien, cela peut vous mettre en situation de danger lors d’une manœuvre d’évitement, par exemple.