Quel est le prix d’une contre-visite de contrôle technique ?

Date de publication :
Publié par Romain

Après un contrôle technique, l’automobiliste doit parfois revenir au centre pour une contre-visite. Sans quoi, il n’obtiendra pas la fameuse vignette bleue, essentielle pour rouler sans risque d’amende.

Quel est le prix d’une contre-visite de contrôle technique ? Comment l’éviter ? Et que faire lorsqu’une contre-visite est préconisée ? Suivez le guide !

Combien coûte une contre-visite après un premier contrôle technique ?

Si le contrôle technique coûte généralement autour de 80 euros, pour une contre-visite, fort heureusement, le prix est nettement moins élevé. En moyenne, cette deuxième vérification coûte entre 15 et 40 euros.

Dans certains cas, les experts offrent la contre-visite. Mais la pratique est de plus en plus rare. Moins de 2 % des centres en France proposeraient des contre-visites gratuites.

Toutefois, cette tarification n’est pas encadrée par la loi. Le prix d’une contre-visite peut donc varier en fonction :

  • Du centre de contrôle technique ;
  • De la région ;
  • Du nombre de points de contrôle ;
  • Du type de voiture ;
  • Du carburant utilisé…

Combien de temps ça dure ?

En fonction des points à revoir, l’opération peut prendre entre 10 minutes et 1 heure.

Quand effectuer une contre-visite de contrôle technique ?

La contre-visite est incontournable dès lors que le technicien n’a pas délivré la vignette bleue à l’automobiliste, à cause de défaillances majeures ou critiques.

En cas de défaillances majeures, le propriétaire du véhicule dispose d’un délai maximum de deux mois après le premier contrôle pour réaliser sa contre-visite.

En cas de défaillances critiques, il ne peut pas utiliser sa voiture tant que les améliorations n’ont pas été réalisées.

Lorsqu’une contre-visite est préconisée, il faut donc prendre rapidement rendez-vous avec un garagiste. Le mécanicien pourra ainsi effectuer toutes les modifications conseillées dans le cadre du premier contrôle technique.

Bon à savoir : Entre un contrôle technique et une contre-visite, conservez toujours le constat de l’expert avec vous. Ce document pourra vous éviter l’amende si vous croisez les forces de l’ordre et si vous êtes interpellé pour défaut de contrôle technique.

Comment réduire le prix ?

Pour éviter de payer des frais supplémentaires dans le cadre d’un contrôle technique, nous vous conseillons de veiller au bon entretien de votre voiture au quotidien.

Prenez soin de votre véhicule, adoptez une conduite douce pour ne pas endommager le moteur et les éléments mécaniques, respectez la périodicité des révisions et, surtout, suivez les conseils de votre garagiste concernant les pièces à changer.

Respecter ces règles vous aidera à passer votre contrôle technique du premier coup et vous évitera la contre-visite.

Pour augmenter vos chances d’avoir votre contrôle technique immédiatement, n’emmenez pas votre véhicule si vous avez constaté une panne ou si un voyant s’allume sur le tableau de bord.

Passez d’abord en garage, faites réparer votre voiture et planifiez ensuite votre contrôle technique. Avant d’emmener votre véhicule en centre, nettoyez votre moteur avec un dégraissant ou un additif spécifique.

Ces produits d’entretien auto facilitent le passage du test anti-pollution et limitent les risques de devoir aller en contr

Romain
Depuis 2014 (et après avoir créé une entreprise dans le milieu de la mécanique et de la réparation auto), je rédige des articles sur le monde de l'automobile dans le but de vous aider à allonger la durée de vie de vos véhicules et de faire les bons choix d'accessoires.

BONUS : Reçois des produits et des cadeaux gratuits pour ta voiture !

Chaque mois, CaptainDrive s'associe à une marque partenaire pour te faire gagner :


- des accessoires auto de qualité,

- des produits d'entretien pour voiture,

- des bons d'achat pour la réparation de ton véhicule.


C'est gratuit !

Laisser un commentaire