Envie de changer de voiture mais vous n’avez pas l’apport nécessaire pour en acheter une ? Il est désormais possible de louer son véhicule plutôt que de l’acheter. C’est ce qu’on appelle communément le leasing. En quoi cela consiste-t-il concrètement ?

Captain-Drive.com vous en dit plus sur la location avec option d’achat et la location longue durée, afin de vous aider à choisir le contrat qui vous correspond le mieux.

C’est quoi le leasing auto ?

Le leasing est un terme anglais qui désigne un contrat de location d’un bien payé mensuellement. La durée d’un leasing est généralement comprise entre 1 et 5 ans, mais cela peut varier en fonction des sociétés de location et des contrats proposés.

Dans le domaine automobile, on retrouve deux types de leasing : la location avec option d’achat (LOA) et la location longue durée (LLD).

Les avantages
  • Prise en compte de services avec la LLD : entretien, assistance, réparation et voiture de remplacement
  • Avoir un véhicule sur lequel on peut compter
  • Changer régulièrement de modèle de voiture
  • Accéder à des véhicules sans apport, tout en gérant son budget (mensualités fixes)
Les inconvénients
  • Pas adaptée à tous les automobilistes
  • Kilométrage forfaitaire
  • Pas d’assurance en cas de perte, de vol ou d’accident
  • Location parfois plus élevée qu’un crédit auto

C’est quoi une LOA ?

La location avec option d’achat (LOA) est une solution qui consiste à louer une voiture en ayant la possibilité, à la fin du contrat de location, de l’acheter.

L’avantage principal est de payer sous forme de loyers, de façon à réduire en partie le prix du véhicule et ainsi pouvoir l’acheter à prix plus faible en fin de contrat.

Les conditions d’un achat à la fin du contrat sont définies dès la signature du contrat, afin que le client connaisse déjà le montant restant à débourser pour acquérir le véhicule qu’il aura loué durant la période de contrat de LOA. Il n’y aucune obligation d’achat. A la fin de votre contrat, vous pouvez le renouveler pour un autre véhicule ou mettre fin à l’opération.

La LOA est déjà très répandue chez les professionnels puisque la location leur permet de renouveler facilement leur flotte automobile et de racheter un véhicule au nom de la société. Quant aux particuliers, la tendance est à la hausse depuis quelques années. Cela s’accentue avec la location de véhicules d’occasion qui se met progressivement en place.

Les avantages
  • Accessible avec ou sans apport initial
  • Essayer un modèle avant de l’acheter
  • Possibilité d’acheter le véhicule à la fin du contrat
  • Garantie constructeur
Les inconvénients
  • Premier loyer majoré
  • En cas de perte, de vol ou d’accident, les loyers restants et la valeur résiduelle du véhicule sont à payer
  • Pénalités en cas de non-paiement des mensualités
  • Forfait kilométrique à respecter

C’est quoi une LLD ?

Le principe de la location longue durée (LLD) est simple : l’automobiliste loue un véhicule sur une période allant de 1 à 5 ans pour un kilométrage déterminé. Plusieurs éléments sont alors pris en compte pour fixer le montant des mensualités qu’il devra payer :

  • Le prix de la voiture
  • Le prix de sa valeur résiduelle au terme de la location
  • La durée du contrat
  • Le nombre de kilomètres effectués pendant la durée de la location
  • Les services compris (entretien, assistance, assurance, etc.).

La location longue durée ne permet pas l’achat d’un véhicule, qu’il soit neuf, d’occasion ou pour une société. Cependant, particuliers comme professionnels peuvent avoir recours à la location longue durée pour bénéficier de tous les avantages que la LLD propose.

Les avantages
  • Avoir une voiture fiable en toutes circonstances
  • Changer de modèle régulièrement sans se soucier de la revente
  • Maîtriser son budget grâce à des mensualités fixes
  • Services compris : entretien, assurance et assistance
  • Pas de capital de départ
Les inconvénients
  • Forfait kilométrique
  • Pas d’achat possible
  • Pénalités en cas de non-paiement des mensualités

LOA ou LLD : que choisir ?

Le choix entre LOA et LLD dépend de vos besoins et de vos attentes.

Si vous souhaitez devenir propriétaire, la LOA est plus adaptée puisqu’elle vous permettra de fixer dès le départ le montant à payer à la fin de votre contrat, vous faisant bénéficier d’une réduction par rapport au prix du marché.

La LLD, au contraire, ne vous permet pas de devenir propriétaire. Si vous décidez de racheter le véhicule à la société de location, vous paierez le même prix que si vous aviez directement opté pour un achat chez un concessionnaire.

La LLD, à défaut de vous faire devenir propriétaire, vous propose de nombreux avantages comme l’entretien de votre véhicule, ce qui vous évite des frais supplémentaires. Il faut également comparer le coût de chaque opération, pour savoir laquelle est la plus adaptée à votre situation puisque dans tous les cas, vous devrez être en mesure de payer les mensualités, au risque d’être pénalisé.

Que se passe t-il en cas de difficultés de paiement ?

En cas de non-paiement, les conséquences peuvent être importantes. En effet, le loueur peut choisir de résilier le contrat de location, puisque le locataire n’exécute pas son obligation. Le locataire sera alors contraint de rendre le véhicule et de payer les loyers impayés auxquels s’ajoutera une indemnité.

Si le loueur décide de conserver le contrat de location, le locataire est en droit de demander un report d’échéance à l’organisme de crédit. Si ce report est accepté, le loueur peut lui demander une indemnité égale à 4 % des sommes reportées. S’il est refusé, il peut demander la restitution du bien, le paiement des loyers échus et non réglés, et une indemnité de résiliation qui s’élève à 8 % du montant du capital restant dû. Avant de s’engager, il faut donc s’assurer d’être en mesure de payer les mensualités pour éviter les déconvenues.

Que faire si on veut changer de voiture durant le contrat ?

Si vous souhaitez changer de voiture en cours de location, quatre solutions s’offrent à vous :

  • faire racheter le contrat par la société de location
  • transférer le contrat à une autre personne
  • rendre le véhicule à la société de location et payer les pénalités
  • acheter le véhicule et le revendre.

Bien sûr, ces pratiques ont un coût qui n’était pas prévu dans votre contrat d’origine. Nous vous conseillons de comparer les différentes solutions pour choisir celle qui convient le mieux à votre situation.