Une réparation à effectuer pour votre voiture ? Recevez des devis et Comparez les Prix ! Jusqu'à 100 € remboursés lorsque vous prenez RDV en ligne !

Amortisseurs HS : quels symptômes ?

Dernière mise à jour :

Les amortisseurs sont des pièces essentielles pour garantir le confort et surtout la sécurité du conducteur et de ses passagers.

C’est aussi une des réparations auto qui coûte le plus cher lorsqu’un problème mécanique survient.

Savoir diagnostiquer rapidement un amortisseur HS est donc indispensable lorsque l’on souhaite rouler en toute tranquillité et faire des économies sur l’entretien de sa voiture.

Voyons comment faire !

Petit rappel sur le rôle des amortisseurs dans une voiture

Pour pouvoir faire un diagnostique efficace, il est bien évidemment essentiel de savoir ce que sont précisément des amortisseurs, à quoi ils servent, et comment ils fonctionnent.

Rassurez-vous, cela est assez simple.

Un amortisseur, ça ressemble à ça 😉

L’amortisseur : c’est quoi exactement ?

Comme son nom l’indique, un amortisseur est une pièce essentielle de la voiture dont le but principal est d’amortir ses mouvements.

Le principe est simple : les chocs inévitables de la route sont encaissés par les fameux ressorts près des roues que nous avons tous en tête.

Ces ressorts sont les suspensions. Si les ressort étaient seuls, la voiture rebondirait d’une façon beaucoup trop agressive. L’amortisseur est là pour absorber le choc encaissé par le ressort, et ainsi nous assurer une conduite beaucoup plus fluide, confortable et sécurisée.

Grâce aux amortisseurs, la direction et le freinage sont fortement améliorés.

Fonctionnement d’un amortisseur

Il ne faut donc pas confondre la suspension et l’amortisseur. Concrètement, un amortisseur absorbe l’énergie du ressort par un système de piston et de cylindre rempli d’huile.

Au dessus de l’amortisseur et du ressort associé, on trouve la coupelle d’amortisseur, également appelée tête d’amortisseur ou encore support d’amortisseur. La coupelle assure la jonction entre l’amortisseur et la caisse.

Comment savoir qu’un amortisseur est HS ? Les principaux symptômes à connaître

Vous l’aurez compris, l’amortisseur est une pièce essentielle pour notre confort, mais surtout pour notre sécurité.

Lorsqu’un problème arrive, il faut savoir le déceler rapidement. Heureusement, la plupart du temps cela est facile à repérer.

La fuite d’amortisseur

L’un des cas les plus fréquents, mais surtout les plus faciles à percevoir, est le cas d’une fuite d’amortisseur.

Rappelez-vous, un amortisseur a besoin d’huile dans le piston pour fonctionner correctement.

En cas de choc ou d’usure, cette huile peut fuir. On retrouve alors une trace d’huile près des roues après un arrêt prolongé.

En y regardant de plus près, on peut facilement constater la présence d’huile lorsque l’on passe un chiffon sur l’amortisseur ou la suspension.

Aucune question à se poser dans ce cas. Une fuite est un problème assez grave et l’amortisseur est bel et bien HS.

Les bruits d’amortisseurs

L’apparition de bruits au niveau des amortisseurs lors de la conduite doit également vous alerter. Les amortisseurs peuvent faire deux types de bruits principaux : des grincements ou des claquements.

Généralement, ces bruits apparaissent lorsque la route n’est pas très stable, ou lorsque l’on adopte une conduite brusque.

Les grincements et les claquements d’amortisseurs se font particulièrement entendre lors du passage d’un dos d’âne, en cas de nid de poule et de chaussée déformée, ou encore lors d’un virage brusque.

Coupez la musique, ouvrez la vitre, limitez les bruits de moteur et tendez l’oreille pour repérer les bruits.

Les difficultés de conduite

Maintenant que nous avons vu les signaux les plus flagrants d’amortisseurs HS, nous pouvons tenter d’énumérer certains symptômes un peu plus subtils et difficile à cerner.

On commence par ceux qui apparaissent en conduisant la voiture. Si vous percevez l’un ou plusieurs de ces signaux, cela doit vous mettre la puce à l’oreille.

Malheureusement, les amortisseurs ne seront pas forcément en cause. Il est impossible d’en être tout à fait certain a priori.

Pour commencer, des amortisseurs HS auront généralement un effet sur le confort de conduite. Plus concrètement, cela signifie que bien souvent les chocs seront moins bien absorbés et que la voiture rebondira vigoureusement au moindre nid-de-poule.

Vous pourrez aussi constater que la tenue de route et les freinages seront beaucoup moins efficaces. En clair, il sera un peu plus difficile de tourner et les freinages seront plus brusques ou plus longs.

Les usures annexes

Terminons notre diagnostique avec d’autres symptômes encore moins simples à repérer.

Pour mieux comprendre, il faut savoir que les amortisseurs abîmées peuvent être la cause d’une usure prématurée de différents éléments de l’auto, en particulier de pneus et des freins.

Les usures provoquées par des amortisseurs abîmés peuvent être variées. Concentrons-nous donc sur les éléments les plus faciles à percevoir.

Ainsi, si vous constatez que vos pneus ou bien vos plaquettes et vos disques de frein s’usent très rapidement, il est possible que vos amortisseurs absorbent tout simplement les chocs moins efficacement. Ces chocs se répercutent donc sur ces autres parties de la voiture.

Que faire en cas d’amortisseurs HS ?

Difficile donc d’être tout à fait certain que les amortisseurs sont bien HS dans de nombreux cas… Au moindre doute, il faudra donc malheureusement vous rendre au garage pour faire un diagnostique précis.

Rouler avec des amortisseurs HS serait beaucoup trop dangereux.

En plus, rappelez vous que rouler avec des amortisseurs abîmés, c’est aussi accélérer à coup sur l’usure d’autres pièces essentielles, notamment des pneus et des freins. Retarder le changement d’amortisseur, c’est donc s’assurer des dépenses supplémentaires à plus long terme.

Faut-il changer les amortisseurs ?

Le plus souvent, la solution à envisager sera la plus radicale… Pour réparer un amortisseur HS, la meilleure solution est tout simplement de le changer. Ici, il faut savoir que les amortisseurs, comme les pneus et les plaquettes, se changent par paire.

Si la coupelle est uniquement en cause, comme il peut arriver parfois, le tarif sera un peu plus doux. Comptez une cinquantaine d’euros par coupelle.

En revanche, lorsqu’il faut changer l’intégralité de l’amortisseur, le prix est plus élevé. En général entre 100€ et 200€. Avec la main d’œuvre, un changement d’amortisseur vous coûtera donc entre 250€ et 500€.

Notez que ce type de réparation est loin d’être exceptionnel. Le changement d’amortisseur doit se faire sur tous les véhicules. Généralement, ces pièces doivent être changées tous les 80,000 kilomètres. Il n’y a donc rien de surprenant à ce que vos amortisseurs soient HS si votre voiture commence à prendre de l’âge.

Romain - Co-Fondateur de Captain-Drive
Romain - Co-Fondateur de Captain-Drive
Depuis 2014 (et après avoir créé une entreprise dans le milieu de la mécanique et de la réparation auto), je rédige des articles sur le monde de l'automobile dans le but de vous aider à allonger la durée de vie de vos véhicules et de faire les bons choix d'accessoires. N'hésitez pas à me contacter directement sur le formulaire de contact du site.

BONUS : Recevez un bon d'achat de 5 à 80 euros pour la réparation de votre voiture !

Chaque mois, CaptainDrive vous envoie des bons plans pour économiser de l'argent sur votre budget auto. C'est gratuit !

Laisser un commentaire