Le parallélisme et la géométrie pneus sont deux des éléments essentiels d’une bonne tenue de route, et donc de votre sécurité. C’est également un facteur d‘économies : une géométrie des pneus bien réglée prolonge leur durée de vie et vous évite une contre-visite lors du contrôle technique. Le parallélisme, quant à lui, sera très utile pour limiter votre consommation de carburant.

Captain-Drive.com vous en dit plus sur l’utilité de ce contrôle, sur les tarifs de ce réglage et sur les manières de faire des économies sur les devis des garagistes.

Qu’est-ce que la parallélisme d’une voiture ? Et la géométrie des pneus ?

Lorsque vous faites contrôler la géométrie des pneus de votre voiture, le parallélisme doit en être une des composantes. Le parallélisme correspond à l’angle formé par l’axe des roues de votre voiture, en rapport avec son déplacement. Celui-ci se mesure de façon distincte entre les roues avant et arrières du véhicule.

Exprimé le plus souvent en millimètres, l’écart se comprend en général entre 0,2 et 1,5 millimètre par roue (ce résultat s’obtient en soustrayant l’écart des roues avant par rapport aux roues arrière). 
La mesure peut sembler faible, mais ce réglage n’est pas négligeable. Si celui-ci n’est pas fait, votre voiture devra faire « plus d’efforts » pour avancer : votre consommation de carburant s’en ressentira et vous serez amené à changer plus souvent vos pneus. En plus, vous ressentirez un certain inconfort de conduite.

La géométrie des pneus correspond à l’ensemble des caractéristiques du système de liaison entre la caisse et la roue du véhicule.

Pourquoi contrôler le parallélisme et la géométrie des pneus ?

Le contrôle du parallélisme et de la géométrie des pneus est absolument essentiel pour le bon entretien de votre véhicule. Si ce contrôle n’est pas effectué, il se peut qu’à court terme, l’asymétrie puisse provoquer une augmentation de consommation de carburant. Il serait également possible que votre voiture « n’avance pas droit » : votre voiture est alors emportée vers la gauche ou la droite. Ainsi vous serez constamment obligé de « redresser » votre véhicule pour suivre la route sans prendre de risque.

A plus long terme, les pneus de votre voiture s’useront plus rapidement, jusqu’à 30% ! Certains éléments mécaniques devront également être remplacés plus rapidement car ils seront beaucoup plus sollicités qu’en temps normal.

Ainsi, le contrôle du parallélisme et la géométrie des pneus doit être effectué régulièrement par un professionnel. Quoiqu’il arrive, ce contrôle sera effectué au minimum tous les quatre ans grâce au contrôle technique. Toutefois, CaptainDrive vous encourage à le faire de manière plus régulière (tous les deux ans) ou après un choc subi par votre véhicule.

Par conséquent, il est (plus que) fortement conseiller de contrôler le parallélisme et la géométrie des pneus dans les cas suivants :

  • Vous avez heurté quelque chose (de manière « prononcée »).
  • Vous remarquez que vos pneus s’usent anormalement ou de façon irrégulière.
  • Vous rencontrez des problèmes de tirage ou de comportement :
    • Votre véhicule tire ou dérive vers un côté.
    • Votre volant ne se repositionne pas facilement après un virage ou est en position tournée alors que vous roulez en ligne droite.
  • Vous remplacez un élément de la suspension ou de la direction.

N’hésitez pas à confier le contrôle de la géométrie et du parallélisme de vos pneus à des professionnels, vous pourrez bénéficier d’un service complet :

  • Contrôle des angles de géométrie et de l’alignement des 4 roues
  • Réglage du parallélisme
  • Réglage du carrossage

Quand faire contrôler cela par un garagiste ?

Comme expliqué dans le paragraphe ci-dessus, CaptainDrive vous encourage à faire contrôler le parallélisme de vos pneus au moins une fois tous les deux ans. Toutefois, il est fortement conseillé d’effectuer un contrôle de la géométrie au moins tous les ans afin d’optimiser les angles ainsi que les alignements du véhicule.

Il existe plusieurs types de contrôle de la géométrie des pneus :

  • Contrôle rapide : correspond à un contrôle de la géométrie sur un banc électronique et au relevé des valeurs. Il permet d’identifier les réglages à effectuer et à valider la géométrie avant un contrôle technique.
  • Contrôle et réglage du parallélisme : correspond au réglage de l’axe de symétrie des roues avant, pour remédier à une usure anormale des pneus avant et/ou un défaut de tenue de la direction.
  • Contrôle et réglage du parallélisme avant et arrière : ce type de contrôle correspond au réglage de l’axe de symétrie des roues avant et arrière pour un alignement parfait des 4 roues. Il répond aux problèmes d’usure anormale des pneus avant et arrière.
  • Contrôle et réglage du parallélisme et du carrossage avant : il s’agit du même réglage que pour le parallélisme classique, avec en plus le carrossage des roues avant. Le carrossage se définit roue par roue en fonction de l’angle d’inclinaison de la roue par rapport à l’horizontale. Il permet d’optimiser le contact du pneumatique avec le sol.
  • Contrôle et réglage du parallélisme et du carrossage avant et arrière : sans surprise, il s’agit du même contrôle que celui ci-dessus, avec en plus le réglage du carrossage des roues arrières. Tenue de route optimale garantie !

Combien coûte le parallélisme ?

En moyenne, le contrôle du parallélisme et de manière plus globale, de la géométrie des pneus est assez bon marché. Bien sûr, le prix diffère en fonction de l’expert à qui vous confiez votre véhicule. Mais bonne nouvelle : que vous possédiez une Opel Corsa, une Peugeot 308 ou une BMW série 5, le prix sera le même ! Il s’agit d’un forfait proposé par la plupart des professionnels.

En moyenne, le prix d’un parallélisme « basique » coûte 60 €. Pour un forfait de contrôle de la géométrie complète de vos pneus, le prix est en moyenne de 120 €.

Un devis en temps réel ?

Captain-Drive propose la possibilité de simuler directement une estimation de prix en fonction de votre modèle de voiture, via notre outil Devis. N’hésitez pas à vous rendre sur notre page dédiée.