Une réparation à effectuer pour votre voiture ? Recevez des devis et Comparez les Prix ! Jusqu'à 100 € remboursés lorsque vous prenez RDV en ligne !

Amortisseur qui fuit : que faire ?

Dernière mise à jour :

Situés à l’avant et à l’arrière de l’automobile, les amortisseurs sont des pièces essentielles qui assurent aussi bien le confort que la sécurité des passagers et du conducteur.

On les appelle également des chocs ou des jambes de force. Vous vous en doutez, l’amortisseur n’est pas une pièce à prendre à la légère.

Si une fuite est détectée, elle doit être prise en charge rapidement et efficacement. Voici ce qu’il faut savoir pour comprendre le problème, et surtout pour agir efficacement en cas de fuite.

C’est quoi un amortisseur ?

Comme toujours, pour bien prendre en charge un problème et y remédier correctement, il faut avant tout bien cerner de quoi l’on parle. Voyons donc ensemble ce qu’est un amortisseur et comment il fonctionne.

Nous pourrons alors mieux comprendre la cause et les conséquences d’une fuite.

A quoi sert un amortisseur

Comme son nom l’indique, un amortisseur a pour but d’amortir les chocs d’une voiture. Pour être plus précis, un amortisseur atténue les effets de rebond sur la route provoqués par la suspension.

La suspension est ce gros ressort que nous avons tous en tête. Il ne doit pas être trop souple, sinon la voiture rebondirait d’une façon beaucoup trop agressive.

Strictement parlant, un amortisseur n’amortit donc pas les chocs, mais seulement la force accumulée par le ressort. Ainsi, les amortisseurs permettent d’adoucir les chocs et les rebonds provoqués par les nids de poules et les irrégularités de la route, mais aussi les virages brusques.

Ce faisant, ils permettent une meilleure direction et un meilleur freinage tout en diminuant les vibrations.

Comment fonctionne un amortisseur

Souvent intégré dans la suspension, les amortisseurs sont donc conçus pour absorber l’énergie du ressort grâce à un système de piston et de cylindre rempli d’huile.

L’huile circule dans l’amortisseur grâce au piston, ce qui permet d’absorber les mouvements du ressort.

Vous l’aurez déjà compris, lorsque l’on parle d’une fuite d’amortisseur, cela signifie donc que l’huile contenue dans le piston s’évacue.

Il existe bien des amortisseurs à gaz… Ils sont d’ailleurs plus efficaces mais ils sont aussi plus chers et beaucoup plus rares. Dans ce cas, il est bien évidemment impossible de déceler une fuite à l’œil nu.

Sachez pour finir qu’un amortisseur est muni de ce que l’on appelle une coupelle d’amortisseur. Vous risquez d’en entendre parler si vous commencez à vous intéresser aux amortisseurs. Il s’agit de la partie supérieure de la pièce faisant le lien entre les suspensions et la caisse.

Les causes d’une fuite d’amortisseur

D’un point de vue purement mécanique, une fuite d’amortisseur peut avoir plusieurs causes.

Cela peut être du à un joint détérioré ou abîmé. Avec l’usure ou suite à un choc trop violent, un joint peut se fendre ou se déchirer. L’huile s’écoule alors par le joint et le piston en a de moins en moins à disposition.

Suite à un gros impact, le piston peut également sortir de son axe, voire même se plier ou se casser. Dans ce cas, l’huile fuira aussi.

Enfin, notez que d’autres pièces à l’intérieur de l’amortisseur peuvent se briser ou s’user, en laissant ainsi passer un peu d’huile.

Comment repérer une fuite d’amortisseur

Pour repérer une fuite d’amortisseur, le bon sens suffit ! Regardez bien à quoi ressemble un amortisseur, et voyez si une trace d’huile apparaît en dessous après un arrêt long de votre voiture.

Pour vérifier que la fuite d’huile vient bien de là, il suffit d’utiliser un chiffon et de regarder si de l’huile sort d’une partie de l’amortisseur.

Si vous avez roulé rapidement dans un nid de poule ou que vous avez eu un choc en cours de route, cela est un bon indice supplémentaire.

Comment réparer une fuite d’amortisseur

Malheureusement, il faut savoir qu’il est généralement inutile de changer un joint ou une simple pièce d’amortisseur. Lorsque l’amortisseur fuit, il faut le changer intégralement, avec la coupelle.

Les amortisseurs et leurs coupelles se changent par paire.

Parlons maintenant des prix ! Il faut savoir que les coupelles coûtent une grosse cinquantaine d’euros. Les amortisseurs coûtent quant à eux entre 100€ et 200€. Avec la main d’œuvre, un, changement d’amortisseurs vous coûtera donc 250€ et 500€

En tout cas, même si le tarif fait un peu mal au portefeuille, il ne faut pas retarder le changement d’amortisseur. Avec un amortisseur qui fuit, ou pire, avec un amortisseur qui n’a plus d’huile, les risques peuvent devenir énormes.

Perte de contrôle, distance de freinage énorme, risque de dérapage par temps de pluie…

N’attendez pas et rendez-vous au garage aussi rapidement que possible.

D’autant que des amortisseurs défectueux accélèrent l’usure d’autres pièces essentielles de l’auto. Les pneus, les plaquettes et les disques de frein, bien entendu, s’useront beaucoup plus rapidement si les chocs sont mal absorbés et que la distance de freinage s’agrandit.

C’est également le cas des roulements ou des cardans de transmission. De manière générale, essayer d’économiser en reportant un changement d’amortisseurs risque de s’avérer beaucoup plus coûteux sur le long terme.

De toute façon, une fuite au niveau des amortisseurs est considéré comme une défaillance majeure en cas de contrôle technique. Si vous ne procédez pas à la réparation dans les 15 jours, votre voiture pourrait tout simplement être immobilisée.

Comment éviter les fuites d’amortisseur

Si vous voulez éviter au maximum le changement d’amortisseur, et surtout pour rouler en toute sécurité avec des suspensions et des amortisseurs fonctionnels, il y a quelques règles à respecter préventivement.

Pour commencer, il faut savoir que lorsque l’on adopte une conduite trop nerveuse, que l’on tourne brusquement, et que l’on ne fait pas attention aux nids de poules et aux dos d’âne, on raccourci considérablement la durée de vie de ses amortisseurs.

Pour éviter les fuites, le plus sage est donc d’adopter une conduite douce, de ne pas rouler trop vite, et de ralentir au maximum sur les routes usées et en arrivant sur un dos d’âne.

Ensuite, il faut aussi savoir que, malheureusement, quoique l’on fasse, le changement d’amortisseur doit se faire au bout d’un moment sur toutes les voitures. Selon la conduite adoptée et selon la voiture, les amortisseurs pourront durer plus ou moins longtemps… Mais en moyenne, on compte qu’il faut changer d’amortisseurs tous les 100,000 km maximum.

Romain - Co-Fondateur de Captain-Drive
Romain - Co-Fondateur de Captain-Drive
Depuis 2014 (et après avoir créé une entreprise dans le milieu de la mécanique et de la réparation auto), je rédige des articles sur le monde de l'automobile dans le but de vous aider à allonger la durée de vie de vos véhicules et de faire les bons choix d'accessoires. N'hésitez pas à me contacter directement sur le formulaire de contact du site.

BONUS : Reçois des produits et des cadeaux gratuits pour ta voiture !

Chaque mois, CaptainDrive s'associe à une marque partenaire pour te faire gagner :


- des accessoires auto de qualité,

- des produits d'entretien pour voiture,

- des bons d'achat pour la réparation de ton véhicule.


C'est gratuit !

Laisser un commentaire