Partie intégrante du système de direction, le triangle de suspension reste une pièce auto encore méconnue des automobilistes.

Pourtant, il joue un rôle majeur pour vous assurer une bonne tenue de route. Vérifier régulièrement son bon état et procéder à son changement, lorsque cela est nécessaire, est donc primordial.

Captain-Drive.com vous en dit plus sur combien coûte le changement d’un triangle de suspension et sur les manières de faire des économies sur ce point.

A quoi sert le triangle de suspension ?

Dans la majorité des cas composé d’un silent bloc de suspension du côté de la carrosserie, et d’une rotule de suspension du côté de la porte-fusée, le triangle de suspension permet de relier les masses dites « fixes » d’un véhicule, comme le châssis, à celles dites « suspendues », telles que les étriers de frein.

Initialement en acier rigide, les triangles de suspension sont de plus en plus remplacés par des pièces moulées en aluminium.

D’un point de vue technique, cette pièce auto fait partie du système de direction et est connectée aux roues grâce aux rotules de suspension, mais aussi au châssis à l’aide de bagues ou d’un silent bloc.

Le triangle de suspension se situe généralement sur le côté avant de la voiture. Peu de modèles de véhicules ont un triangle de suspension à l’arrière.

Le jeu de triangles de suspension, également appelés « bras de suspension », a pour rôle d’assurer votre sécurité et votre confort de conduite, puisqu’il garantit la bonne tenue de route de votre voiture.

En effet, le triangle de suspension permet de maintenir la position de la suspension par rapport au châssis, ce qui est nécessaire pour prolonger la durée de vie de vos pneus et l’adhérence de votre véhicule à la chaussée.

Que se passe-t-il s’il n’est pas changé à temps ? Les risques ?

Le triangle de suspension est une pièce essentielle du système de suspension et de direction.

S’il est défectueux, à la suite d’un choc violent, par exemple, il peut entraîner une perte de contrôle du véhicule et provoquer, dans le pire des cas, un accident.

Votre véhicule dispose de quatre triangles de suspension, étant donné qu’il y en a un pour chaque roue, et sont utiles pour la synchronisation de ces dernières.

Ils permettent également de garder la voiture et sa suspension stables. Quand les triangles de suspension sont endommagés ou trop usés pour fonctionner correctement, les roues ne sont plus synchronisées entre elles, ni avec la suspension.

Cela peut mener à une conduite inconfortable, mais peut aussi infliger de sérieux dégâts au système de suspension. Dans ce cas, vous pourriez être contraint de remplacer d’autres pièces de votre véhicule, devenues défectueuses à leur tour.

Enfin, si le bras de suspension est cassé, la voiture ne peut tout bonnement plus rouler.

Combien coûte le changement ?

🚘 Vous souhaitez acheter vous-même votre pièce auto et faire des économies ? 🚘

💥 Comparez les meilleurs prix sur le site de notre partenaire, leader sur le marché de la pièce auto en ligne avec une note de 4/5 sur TrustPilot 💥


Le changement du triangle de suspension suppose le remplacement de la pièce, mais aussi des ajustements au niveau du parallélisme et de la géométrie du véhicule.

De plus, il est conseillé de changer les bagues et les rotules de suspension en même temps que le triangle, ce qui peut faire augmenter significativement la facture.

Comme cela est le cas pour chaque intervention, le prix d’une telle opération dépend du professionnel que vous choisissez, du modèle du véhicule, mais aussi du type de triangle de suspension présent sur votre voiture.

Ainsi, la différence de prix peut être particulièrement importante, allant de 65€ pour un véhicule à mono bras à près de 900€ pour un véhicule à ensemble de bras de suspension.

Si vous avez des connaissances solides en mécanique et le matériel nécessaire, vous pouvez procéder vous-même au changement du triangle de suspension de votre voiture. Pour ce faire, quelques étapes sont à respecter :

  • Démontez la roue concernée ;
  • Retirez le triangle de suspension à changer ;
  • Comparez l’ancien triangle de suspension au nouveau, pour vous assurer de leur compatibilité ;
  • Posez le nouveau triangle ;
  • Remontez la roue.

En optant pour cette option, vous n’aurez qu’à payer votre pièce auto. Selon les modèles mis à votre disposition, vous débourserez entre 20 et 100€.

Quand faut-il le changer ? Les symptômes ?

Comme évoqué précédemment, les triangles de suspension servent à préserver votre sécurité et votre confort. Au-delà de réduire des nuisances qui peuvent vous peser au quotidien, le bon état de triangles de suspension vous protège, vous et vos passagers.

Pour vous en assurer, il est recommandé de prendre rendez-vous avec un garagiste pour vérifier vos suspensions si vous avez été victime d’un accident ou d’un choc violent sur l’une des roues de votre véhicule.

Si vous n’avez pas été confronté à l’un de ces deux cas de figure, d’autres symptômes peuvent vous alerter à propos de l’usure de vos triangles de suspension :

  • Vos distances de freinage sont allongées ;
  • Une tenue de route altérée, notamment face au vent ou aux défauts de la chaussée ;
  • Des vibrations au niveau du volant et des roues ;
  • Le volant semble desserré ;
  • Des bruits importants lorsque vous roulez sur une bosse ou changez de direction ;
  • Une usure prématurée du bord extérieur de vos pneus.

Conseil de Captain-Drive.com :

La pièce du triangle de suspension qui s’use le plus vite est le silent bloc. Sur certains modèles de triangles de suspension, il est possible de ne changer que cette pièce. Si ce n’est pas le cas sur votre voiture, vous devrez changer tout le triangle de suspension. Pensez à poser la question à votre garagiste, afin de faire des économies !

Où acheter cette pièce auto ?

Les triangles de suspension peuvent être achetés par votre garagiste, lorsqu’il procède à leur changement.

Si vous souhaitez acheter cette pièce vous-même, vous avez le choix entre les équipementiers possédant des boutiques physiques, comme Feu Vert ou Norauto, et des vendeurs en ligne, spécialisés dans le commerce de pièces détachées neuves, d’occasion ou reconditionnées.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à comparer les tarifs entre les différentes options qui vous sont soumises. Grâce à cela, vous pouvez réaliser des économies non négligeables.