Quelle est la durée de vie d’une boîte de vitesses ?

Date de publication :
Publié par Romain Fusaro

Lien essentiel entre le moteur et les roues d’une voiture, la boîte de vitesse est l’une des pièces auto les plus robustes, a priori. Toutefois, certains facteurs peuvent impacter la longévité de cet équipement.

Mais qu’est-ce qui modifie l’état et la performance de la boîte de vitesses ?

De manière plus générale, quelle est la durée de vie moyenne d’une boîte de vitesses ? 

Durée de vie moyenne d’une boîte de vitesse

Normalement, une boîte de vitesses neuve peut accompagner l’automobiliste sur de très longues durées. Cette pièce est en effet conçue pour fonctionner sans problème jusqu’à 300 000 kilomètres.

Autrement dit, pour la plupart des automobilistes, l’achat d’un nouveau véhicule intervient avant que la boîte de vitesse ne lâche.

Cependant, en fonction de divers critères, cette durée de vie peut se réduire ou s’allonger. Lorsqu’une boîte est H.S., il est absolument indispensable de la remplacer.

Comment savoir si ma boîte de vitesse est H.S. ?

Avant même qu’elle ne soit complètement inutilisable, la boîte de vitesse montre généralement des signes de faiblesse :

  • Bruit de ronflement lorsque le moteur tourne ;
  • Difficultés à passer les vitesses (boite de vitesses dure) ;
  • Sensation de craquement ou grincements aux changements de rapports ;
  • Levier de vitesse qui se bloque…

Si le voyant correspondant à la boîte s’allume sur le tableau de bord, c’est également un signe de dysfonctionnement.

Si vous constatez un ou plusieurs de ces symptômes, nous vous conseillons de ne pas laisser traîner et de prendre rendez-vous avec un expert auto. Ce dernier réalisera un diagnostic sur votre voiture et vous informera sur l’état de votre boîte et sur les options qui vous sont offertes pour résoudre les anomalies.

En fonction des cas, le spécialiste pourra remplacer un élément de la boîte ou le dispositif tout entier. Aussi, les prix sont très variables pour des réparations. Ils vont de 200 à 2 000 euros (pour la réparation complète d’une boite de vitesses), en moyenne, en fonction des travaux à faire, des véhicules et des types de boîtes.

Bon à savoir : si vous avez du mal à passer les vitesses, le problème peut aussi venir de l’embrayage.

Qu’est-ce qui diminue la durée de vie des boîtes de vitesses ?

Le style de conduite fait partie des principaux facteurs qui impactent la durée de vie d’une boîte. Par exemple, si les passages de vitesses sont trop brutaux, la boîte risque de s’user prématurément.

Une mauvaise utilisation de la pédale d’embrayage est un autre facteur de dysfonctionnement précoce.

Enfin, comme toute autre pièce auto, la boîte de vitesses nécessite un entretien régulier. Si cette règle n’est pas respectée, il y aura forcément un impact sur la longévité du système.

Comment augmenter la durée de vie d’une boîte de vitesses ?

Entretenir la boîte de vitesses

Pour les boîtes manuelles et séquentielles, on procède à une vidange de la boite de vitesses après 100 000 kilomètres si la voiture est neuve, puis tous les 50 000 kilomètres ou tous les 5 ans selon les cas.

Pour les boîtes automatiques (sans rapports), la vidange se fait tous les 25 000 kilomètres, a minima, et tous les 50 000 kilomètres au maximum.

On peut également utiliser des additifs pour boîte de vitesses qui vont réduire l’usure de celle-ci.

L’huile de boîte de vitesse se contrôle et se remplace

Une boîte de vitesse fonctionne avec de l’huile, entre autres éléments. Si celle-ci est insuffisante ou si sa qualité est altérée, c’est tout le système qui peut en pâtir.

Par conséquent, il convient de contrôler régulièrement le niveau et l’état de l’huile de boîte de vitesses. Normalement, cette vérification fait partie des étapes incontournables lors des révisions et contrôles techniques.

Vous pouvez aussi vérifier vous-même l’huile de votre boîte, en ouvrant votre capot et utilisant la jauge prévue à cet effet. Il est aussi possible d’avoir une fuite de la boite de vitesses.

Adopter une conduite souple

Comme évoqué plus haut, des passages de rapports trop violents peuvent impacter la durée de vie de la boîte à long terme. Pour éviter les pannes précoces, il convient donc de conduire avec souplesse.

Pour passer les vitesses, il faut agir avec délicatesse, sans brusquerie.

Utiliser correctement l’embrayage

La connexion entre l’embrayage et la boîte de vitesse est évidente. Avant un changement de rapport, il est en effet nécessaire d’appuyer sur la pédale d’embrayage.

En l’occurrence, pour préserver la boîte de vitesse, il faut enfoncer la pédale à fond avant de manipuler le levier.

Ne pas attendre en cas de signe suspect

Un dernier conseil pour terminer. Au moindre signe de faiblesse, il est primordial de confier le véhicule à un garagiste rapidement, sans attendre. Le spécialiste pourra ainsi remplacer les pièces qui doivent l’être, et la durée de vie de la boîte sera prolongée.

À l’inverse, si vous n’agissez pas immédiatement lorsque vous rencontrez des difficultés à manipuler votre levier de vitesse ou lorsque vous entendez des bruits suspects, votre boîte risque de vous lâcher complètement.

Non seulement vous ne pourrez plus utiliser votre véhicule, mais les réparations seront, de surcroît, très onéreuses.

Romain Fusaro
Depuis 2014 (et après avoir créé une entreprise dans le milieu de la mécanique et de la réparation auto), Romain a rédigé plus de 300 articles sur le monde de l'automobile et de la mobilité. Fondateur du média automobile CaptainDrive, il cumule presque 10 ans d'expérience dans ce secteur et est chargé de coordonner l'équipe de rédacteurs et de journalistes qui donnent vie au site internet.

BONUS : Reçois des produits et des cadeaux gratuits pour ta voiture !

Chaque mois, CaptainDrive s'associe à une marque partenaire pour te faire gagner :


- des accessoires auto de qualité,

- des produits d'entretien pour voiture,

- des bons d'achat pour la réparation de ton véhicule.


C'est gratuit !

Laisser un commentaire