Une réparation à effectuer pour votre voiture ? Recevez des devis et Comparez les Prix ! Jusqu'à 100 € remboursés lorsque vous prenez RDV en ligne !

Volant moteur HS : quels sont les symptômes et quand le changer

Dernière mise à jour :

Dans une voiture, chaque composante détient un rôle primordial. Le moindre dysfonctionnement peut entraîner des pannes plus ou moins graves. Le volant moteur, que l’on appelle aussi volant d’inertie, fait partie des principales pièces qu’il faut surveiller.

Il convient donc de rester à l’écoute du moindre signe de dysfonctionnement pour éviter la catastrophe.

Comment y arriver ? Si tout ce que nous avons dit est du chinois pour vous, n’ayez crainte : on va vous expliquer comment reconnaître les signes d’un volant moteur qui risque de lâcher et les dangers encourus.

Volant moteur : c’est quoi ? Quel est son rôle ?

Le volant moteur est une composante essentielle du système d’embrayage de la voiture.

Il comprend le disque d’embrayage, la butée d’embrayage, la plaque de pression et d’autres mécanismes.

Il participe au mouvement de rotation du moteur. D’ailleurs, c’est contre celui-ci que le volant d’inertie presse le disque d’embrayage à travers la plaque de pression.

La base du système d’embrayage

En appuyant sur la pédale d’embrayage, une fourche exerce une pression sur la butée dont nous parlions. Elle est située sur l’axe de la boîte à vitesse.

De cette façon, les lamelles écartent les différentes pièces de la plaque de pression.

Aussi, le disque d’embrayage est libéré, ce qui permet de changer de vitesse. Vous l’aurez donc deviné : lorsque le volant moteur est défectueux ou, pire, en panne, c’est tout le système d’embrayage qui est mis à mal.

Le rôle du volant moteur

Comme nous l’avons indiqué, le système d’embrayage est étroitement lié au volant d’inertie. Le disque est directement planqué contre le volant en question. Parmi ses principales fonctions, le volant moteur permet de réguler la vitesse du véhicule.

Cela ne passe pas uniquement par le changement de vitesses via la boîte de vitesses. La composante, par son poids imposant, aide la voiture à démarrer en douceur lorsque le moteur est en train de tourner.

Le volant moteur contrôle la vitesse et évite que le véhicule ne cale

Par son mécanisme – que nous avons résumé – et ses caractéristiques, le volant moteur permet aussi de transmettre le mouvement du moteur aux roues. Un tel mécanisme permet, aussi, de réduire la vitesse de démarrage, empêchant ainsi les discontinuités dans le mouvement.

De ce fait, sans un volant moteur fonctionnel, la voiture va avoir des accélérations beaucoup moins contrôlées et brusques.

Dans le même cas, lorsque vous ralentissez, le véhicule va inévitablement caler. C’est une situation désagréable aussi bien pour vous que pour votre véhicule.

Les symptômes d’un volant moteur sur le point de lâcher : comment les reconnaître ?

Jusque-là tout va bien ?

On vient de voir à quel point le volant moteur est vital pour votre véhicule.

Aussi, pour éviter les mauvaises surprises et, surtout, les factures salées, vous devez apprendre à reconnaître les symptômes d’un volant d’inertie défectueux.

Pour ce faire, faites attention aux signes suivants :

  • Lorsque vous appuyez sur la pédale d’embrayage, vous ressentez des très fortes vibrations. Elles proviennent directement du moteur
  • Vous rencontrez certaines difficultés pour passer d’une vitesse à une autre via la boîte à vitesses. Cela touche surtout les premières vitesses
  • Vous entendez un bruit de claquement au niveau de l’embrayage.

Quels sont les facteurs qui peuvent aggraver le cas de votre volant moteur ?

Il existe plusieurs causes pouvant affecter le volant moteur et l’user plus rapidement. Sa détérioration s’explique principalement par une conduite à la fois brutale et mauvaise. Elle amplifie l’usure naturelle de la composante.

D’ailleurs, ce cas est valable pour toutes les autres pièces de la voiture.

Il faut également noter que l’usure est plus rapide pour les nouveaux véhicules de type diesel. Si vous détenez un ancien véhicule, vous pouvez respirer.

En effet, les constructeurs ont doté les nouveaux modèles de volants d’inertie plus fragiles. D’un autre côté, il faut noter que la durée de vie moyenne d’un tel équipement peut atteindre les 200 000 kilomètres.

Restez à l’écoute de votre véhicule

Même si vous êtes un conducteur vraiment en herbe et que la mécanique ne vous dit rien, vous n’aurez aucun mal à ressentir ces symptômes. Vous aurez besoin d’un peu d’attention.

Dès le moindre signe, prenez contact avec votre mécanicien pour l’informer. Ou bien il vous indiquera les pièces à acheter pour les lui apporter, ou bien il se chargera lui-même des achats pour, ensuite, changer le volant moteur.

Dans tous les cas, vous limiterez les dégâts et vous éviterez que d’autres composantes de votre véhicule ne soient affectées.

Les conséquences (graves) et les dangers d’un volant moteur en panne

Le volant moteur représente donc une pièce stratégique au sein de votre véhicule. Lorsqu’elle rencontre certains dysfonctionnements, elle entraîne avec elles d’autres composantes tout aussi primordiales par un effet domino.

D’où la nécessité de procéder aux changements requis à temps et avant qu’il ne soit trop tard.

Le volant d’inertie, comme nous l’avons souligné, est un disque métallique imposant. Il tourne à la même vitesse que celle du moteur. Dans ce même ordre d’idées, il fait en sorte que les roues suivent la même cadence.

Quand il se détériore, même légèrement, il perd de son homogénéité lorsqu’il tourne. Aussi, sa masse n’est plus répartie de manière égale.

Par conséquent, la pièce génère de fortes vibrations qui seront inévitablement transmises aux autres composantes qui sont en contact avec lui au sein du véhicule (disque embrayage, boîte de vitesses et même les roues, mais à moindre degré).

Un danger ambulant pour vous et pour votre portefeuille

D’autre part, votre véhicule ne sera pas le seul à souffrir d’un volant moteur défectueux. Le conducteur est également concerné.

Même s’il est toujours possible de rouler avec de tels dysfonctionnements, il est dangereux d’utiliser le véhicule.

De plus, si vous ne faites pas attention aux signes avant-coureurs dont nous avons parlé, vous risquez de payer une facture beaucoup plus salée que prévu.

En effet, les vibrations générées par le volant d’inertie peuvent endommager le joint de culasse, entraînant même sa rupture. Dans une telle situation, c’est donc le moteur dans son intégralité qui est exposé au risque.

Changer de volant moteur : quand et à quel prix ?

Les experts recommandent de changer le volant moteur dès l’apparition des symptômes dont nous parlions. Bien entendu, il est préférable d’éviter d’en arriver jusque-là.

Aussi, on vous conseille d’amener régulièrement votre voiture chez un professionnel pour des contrôles de routine (à l’occasion de la vidange auto par exemple). Mieux vaut prévenir que guérir, n’est-ce pas ?

Question prix, le changement d’un volant d’inertie défectueux peut vous coûter entre 800 et 3 000 euros. Cela va dépendre de son modèle et de celui du véhicule.

Notez, également, qu’il est conseillé de changer tout le système d’embrayage par la même occasion. Toutes ces composantes sont, en effet, liées.

Romain - Co-Fondateur de Captain-Drive
Romain - Co-Fondateur de Captain-Drive
Depuis 2014 (et après avoir créé une entreprise dans le milieu de la mécanique et de la réparation auto), je rédige des articles sur le monde de l'automobile dans le but de vous aider à allonger la durée de vie de vos véhicules et de faire les bons choix d'accessoires. N'hésitez pas à me contacter directement sur le formulaire de contact du site.

BONUS : Reçois des produits et des cadeaux gratuits pour ta voiture !

Chaque mois, CaptainDrive s'associe à une marque partenaire pour te faire gagner :


- des accessoires auto de qualité,

- des produits d'entretien pour voiture,

- des bons d'achat pour la réparation de ton véhicule.


C'est gratuit !

Laisser un commentaire