😓 Le moteur de votre essuie-glace a rendu l’âme et vous ne savez pas vers qui vous tourner pour le faire changer, ni quel est le tarif à payer pour une telle prestation ?

💪 Captain-Drive.com vous en dit plus sur le rôle d’un moteur d’essuie-glace et l’importance d’en avoir toujours un en état de marche, sur combien coûte le changement d’un moteur d’essuie-glace, sur les lieux d’achat et comment faire des économies tout en ayant un produit de qualité.

A quoi sert un moteur d’essuie-glace ?

Pour assurer une bonne visibilité à l’automobiliste, que ce soit du point de vue du confort ou celui de la sécurité pour le conducteur et ses passagers, les pare-brises avant et arrière d’un véhicule sont équipés d’essuie-glaces, eux-mêmes composés de balais mobiles en caoutchouc et d’un moteur électrique.

Ce dernier est indispensable pour actionner les balais d’essuie-glaces de façon automatique et les faire bouger de manière à balayer au moins 80 % du champ de vision, que ce soit dans le but de nettoyer la vitre avec un liquide de nettoyage adapté ou de dégager la vue en cas d’intempéries, comme la pluie, la neige ou encore la grêle.

un moteur d'essuie glace pour automobile

Un exemple de moteur d’essuie-glace

Le moteur d’essuie-glace possède deux options : la petite vitesse et la grande vitesse. Ces deux modes permettent d’adapter l’utilisation des essuie-glaces au besoin du conducteur.

Si les intempéries sont fortes, l’automobiliste aura recours à la grande vitesse, les essuie-glaces balaieront alors le pare-brise rapidement. Si, au contraire, il s’agit d’une pluie fine, la petite vitesse sera suffisante pour retrouver une bonne visibilité.

Que se passe-t-il s’il n’est pas changé à temps ? Quels sont les risques engendrés par une panne ?

En fonction des modèles de véhicules, le système de moteur d’essuie-glace peut varier. Cependant, dans tous les cas, il est recommandé de remplacer les composants des lames d’essuie-glaces une fois par an et de vérifier, par la même occasion, le bon fonctionnement du moteur.

Si vous ne procédez pas à ce contrôle annuel, vous prenez le risque d’être confronté à des dysfonctionnements plus ou moins gênants pour votre conduite :

  • Le moteur et les essuie-glaces ne répondent pas lorsque vous les actionnez ;
  • Les essuie-glaces ne bougent pas, malgré un moteur rugissant ;
  • Tous les modes ne sont pas utilisables ;
  • Les essuie-glaces ne peuvent plus être arrêtés ou se déclenchent tout seuls ;
  • Les balais mobiles se déplacent trop lentement.

Ces problèmes surviennent lorsqu’un composant du moteur est endommagé ou usé par l’ancienneté.

Il est donc nécessaire de changer le moteur des essuie-glaces régulièrement pour éviter ces déconvenues. La panne de ce moteur peut être à l’origine d’une gêne pour le conducteur et peut engendrer des accidents à cause d’un manque de visibilité.

Si le moteur est partiellement abîmé, son utilisation peut provoquer des dégâts sur d’autres parties du véhicule et générer des frais supplémentaires.

Combien coûte le changement d’un moteur d’essuie-glace ?

Pour calculer le montant d’un changement de moteur d’essuie-glace, vous devez prendre en compte le prix de la nouvelle pièce, qu’elle soit neuve ou d’occasion, et celui de la main d’œuvre du mécanicien.

Les tarifs varient selon la marque et le modèle du véhicule.

En moyenne, il faut prévoir un budget de 20 à 70€ pour vous procurer un nouveau moteur d’essuie-glace, lorsque vous le commandez vous-même sur Internet.

Attention cependant aux erreurs de commande, le moteur peut ne pas correspondre à votre véhicule. Si vous faites appel à un concessionnaire, le prix moyen est de 100€. Il faut également prendre en compte un coût de main d’œuvre allant de 30 à près de 200€ selon la technicité du remplacement.

Pour réduire ces frais, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Vous pouvez acheter un moteur d’occasion plutôt qu’un neuf, et bénéficier d’une réduction de 40 à 60 % ;
  • Vous pouvez effectuer le changement vous-même si vous avez des connaissances en mécanique, vous économiserez alors le coût de la main d’œuvre. Nous vous recommandons tout de même de passer par un garagiste si vous n’êtes pas sûr de vous à 100%.

Conseil de Captain-Drive.com : Lorsque le moteur d’essuie-glace est remplacé, tous les composants des essuie-glaces doivent également être vérifiés pour assurer un résultat optimal. De plus, toutes les facettes du système d’essuie-glace doivent être lubrifiées avant la nouvelle utilisation.

A noter : Il arrive que les pannes soient récurrentes sur certains modèles de véhicules. Que vous achetiez un modèle neuf ou d’occasion pour remplacer le moteur, le problème risque de persister et de se répéter.

Où acheter cette pièce auto ?

Si vous devez changer le moteur d’essuie-glace de votre véhicule, trois solutions s’offrent à vous pour vous en procurer un :

  • Chez un concessionnaire : vous devez fournir le numéro de série de votre voiture pour qu’il vous présente le bon modèle de moteur ;
  • Chez un équipementier automobile : vous devez préciser les caractéristiques du véhicule, la marque des essuie-glaces et le type de moteur, si vous y avez accès ;
  • Sur Internet : c’est à vous d’être vigilant lors de votre commande pour choisir le bon modèle et pour désigner un vendeur digne de confiance.

A noter : Si vous optez pour un moteur d’occasion et souhaitez le faire installer par un professionnel, vous devrez impérativement présenter votre moteur au concessionnaire ou à l’équipementier automobile pour qu’il l’authentifie avant même de débuter la prestation.

Comment entretenir son nouveau moteur d’essuie-glace ?

Pour entretenir au quotidien votre nouveau moteur d’essuie-glace et assurer un fonctionnement optimal, nous vous conseillons de prendre soin des balais mobiles.

En effet, plus vous les utilisez alors qu’ils sont déjà usés, plus vous sollicitez le moteur.

Cette mauvaise utilisation fragilise non seulement votre pare-brise et les bras en caoutchouc de vos essuie-glaces, mais aussi le moteur. Pour éviter cela, nous vous suggérons de nettoyer régulièrement votre pare-brise avec un détergent ménager, de rincer à l’eau chaude les raclettes des essuie-glaces et de les sécher avec un chiffon propre, et de vérifier que les balais se déplacent sur la totalité du pare-brise.

Si ce n’est pas le cas, vous devrez graisser l’articulation des balais avec de la graisse au silicone. Si vos essuie-glaces sont trop endommagés, pensez à les changer !