Désormais obligatoire sur les moteurs diesel récents, en raison des normes antipollution européennes, la vanne EGR est devenue une source d’interrogations pour les automobilistes concernés. Pourtant, son rôle et son fonctionnement sont faciles à comprendre et indispensables pour protéger notre planète de substances trop polluantes.

Comment fonctionne une vanne EGR ? Comment doit-on l’entretenir et à quel prix ? Que faire lorsqu’elle est encrassée ? Peut-on utiliser un kit de nettoyage pour effectuer soi-même le décrassage de la vanne EGR ?

Captain-Drive.com vous en dit plus sur cette pièce auto souvent controversée, mais pourtant utile.

Qu’est-ce qu’une vanne EGR et à quoi sert-elle ?

La vanne EGR, également appelée valve EGR ou soupape EGR, a été créée aux Etats-Unis dans les années 1970.

Le sigle « EGR » correspond à Exhaust Gas Recirculation, ce qui signifie que la vanne a pour but de diminuer les rejets d’oxyde d’azote (Nox) et de particules fines en redirigeant et favorisant le recyclage des gaz qui n’ont pas brûlé lors de la première injection.

Selon le type de moteur, entre 5 et 35 % des gaz d’échappement sont ainsi réutilisés. La vanne EGR fonctionne lorsque le moteur diesel tourne à bas régime ou au ralenti, et assure une baisse des émissions des gaz d’échappement, rendant le moteur moins polluant.

Concrètement, cette baisse des émissions de gaz d’échappement est possible grâce à la réduction de la température de combustion maximale en mélangeant les gaz émis par le moteur avec les gaz d’échappement, ces derniers étant principalement constitués de gaz inertes.

Par l’intermédiaire d’une électrovanne ou d’un clapet électrique, le calculateur moteur peut gérer la vanne EGR et recycler les gaz qui auraient été émis dans l’atmosphère dans d’autres circonstances.

A noter : Bien que la vanne EGR concerne majoritairement des véhicules diesel, certaines voitures au moteur essence, comme quelques Honda, la Peugeot 206 1.4l TU3, la 307 2l 16V, l’Alfa 147 ou encore l’Opel Corsa, sont aussi dotées d’une vanne EGR essence, qui permet, en complément du catalyseur, de contribuer à la réduction des NOx. Davantage utilisée sur les moteurs essence que sur des diesels pour de simples raisons de performances, la vanne EGR essence permet, avec une température de combustion moins élevée, d’améliorer les performances du moteur essence. Cependant, la même problématique se pose, cette vanne a également tendance à s’encrasser à cause des gaz imbrûlés qui la traversent et peut provoquer des pannes plus ou moins importantes. De la même manière, vous pouvez être amené à devoir changer la vanne.

Si ce système est ingénieux et a un impact généralement positif sur l’environnement, il a le désavantage d’encrasser le système d’injection. Si ce dernier n’est pas régulièrement entretenu, c’est la vanne EGR qui peut finir entièrement obstruée par la suie. Nous vous expliquons ci-dessous pourquoi la vanne EGR s’encrasse facilement et ce que cela peut provoquer sur le fonctionnement de votre véhicule.

Pourquoi s’encrasse-t-elle ? Quels en sont les symptômes et les risques ?

Le système de réinjection des gaz d’échappement a l’inconvénient de créer un surplus d’hydrocarbures sous forme de suies, appelées calamine. Elles viennent encrasser à la fois le système EGR, le bouchant parfois complètement, et le reste du moteur.

A cause des gaz imbrûlés réinjectés qui encrassent la vanne EGR, le moteur peut ne plus fonctionner normalement, se traduisant généralement par une perte significative de puissance. Si le clapet de la vanne EGR bouchée demeure fermé, le véhicule garde le même fonctionnement mais pollue davantage.

En revanche, si le clapet est en position ouverte, cela risque d’endommager gravement le système d’admission. Il ne faut donc pas négliger l’entretien de la vanne EGR de son véhicule.

Les vannes EGR s’encrassent plus rapidement dans les véhicules qui ne circulent qu’en ville à cause de la conduite à faible régime fréquente due aux feux tricolores, à la présence de piétons et aux ralentissements et embouteillages. Il est conseillé de rouler régulièrement sur des voies rapides à un régime moteur élevé. Cela empêchera la vanne EGR de s’encrasser prématurément.

Pour savoir si la vanne EGR de votre véhicule est encrassée et risque d’endommager les injecteurs et le moteur, vous devez être attentif aux points suivants, qui sont des symptômes d’un tel problème :

  • Perte de puissance du moteur à l’accélération
  • Calages récurrents à faible régime
  • Fumées noires sortant du pot d’échappement
  • Voyant antipollution ou voyant moteur allumé

Attention : Si la vanne EGR est bouchée, le contrôle technique de votre véhicule peut être refusé. En effet, il s’agit d’un motif de contre-visite pour cause de pollution. Encore une fois, il est indispensable d’entretenir régulièrement la vanne EGR de votre voiture, comme nous vous l’expliquons ci-dessous.

Comment la nettoyer et à quel prix ?

Si rouler à haut régime ne suffit pas à décrasser la vanne EGR de votre véhicule, un bon nettoyage est recommandé pour la remettre en état de fonctionnement. Vous pouvez entretenir la vanne EGR de votre véhicule sans démontage, ni remontage.

Cette prestation, appelée le décalaminage, peut être effectuée par un professionnel de l’automobile. Si votre véhicule est pris à temps, il faudra prévoir un budget d’environ 70€. Si votre voiture est plus endommagée et nécessite une intervention plus longue, des frais supplémentaires peuvent être ajoutés au montant total. Nous vous conseillons de vous renseigner auprès de votre garagiste pour avoir un devis complet.

Afin de nettoyer la vanne EGR, les professionnels ont deux façons de faire :

  • Injecter un liquide dans le circuit d’admission et le réservoir de carburant
  • Utiliser une station d’injection branchée sur le circuit d’admission de votre voiture.

Grâce à ces techniques, votre véhicule retrouvera ses performances d’origine. Vous pourrez alors dire au revoir aux émissions de fumées noires, aux trous lors de l’accélération, à la perte de puissance et à la consommation de carburant excessive dus à une vanne EGR encrassée ou bouchée.

Pour économiser le coût de la main d’œuvre d’un professionnel, vous pouvez effectuer le nettoyage de votre vanne EGR vous-même. Vous pouvez trouver des nettoyants de vanne EGR dans des centres automobiles, dans des magasins spécialisés ou sur Internet.

Ils sont généralement vendus sous forme d’aérosols et peuvent être accompagnés d’un produit nettoyant pour obtenir un résultat optimal. Selon les marques, ces kits sont vendus entre 10 et 25€.

Bardhal 2004328 Nettoyant Vannes EGR Diesel
  • Elimine gomme, vernis, suies et dépôts (résidus charbonneux) des soupapes...

Le nettoyage de la vanne EGR est moins onéreux que son changement. Nous vous conseillons donc de veiller régulièrement au bon fonctionnement de la vanne pour intervenir rapidement en cas de panne. Il est recommandé de nettoyer la vanne EGR tous les 20 000 km.

Quel est le prix pour la changer ?

Si votre vanne EGR est trop encrassée, il convient de la changer avant qu’elle n’endommage le moteur et les injecteurs de votre voiture. Le prix d’une vanne EGR varie selon la marque et la motorisation du véhicule. Il est généralement compris entre 250 et 600€, main d’œuvre comprise.

Conseil de Captain-Drive.com : Dans la majorité des cas, le nettoyage de la vanne EGR est suffisant pour résoudre votre problème. Soyez vigilants face aux garagistes qui vous préconisent systématiquement le remplacement de la vanne EGR et comparez les avis pour confirmer le diagnostic.

Attention : Certains automobilistes décident de supprimer la vanne EGR pour éviter tous problèmes d’encrassement. Pour ce faire, il suffit de verrouiller la trappe de la vanne EGR en position fermée. Rien de plus simple, donc. Cependant, en supprimant la vanne EGR, votre voiture va beaucoup plus polluer que si vous la mainteniez en état de fonctionnement. De plus, elle risque également de souffrir de problèmes moteur. Le calculateur peut, en effet, décider de passer le moteur en mode dégradé. Une conséquence bien pire qu’une simple vanne EGR encrassée, qui peut rapidement être nettoyée.

Sachez qu’il est illégal d’avoir recours à une telle pratique et que votre véhicule sera refusé au nouveau contrôle technique pour cause de pollution. Suivez nos conseils pour entretenir votre vanne EGR au quotidien et échapper à tous ces désagréments !