Quelle est la durée de vie d’une vanne EGR ?

Date de publication :
Publié par Romain Fusaro

Nécessaire pour les moteurs à diesel et présente dans certaines voitures à essence, la vanne EGR fait partie des équipements qui contribuent à la lutte contre la pollution atmosphérique.

Avec le temps, cette pièce auto peut s’encrasser, voire devenir inefficace.

Dans cet article, Captain-Drive vous dit tout sur les vannes EGR : rôle, durée de vie, signes de défaillance…

Vanne EGR : Comment ça fonctionne ? À quoi ça sert ?

La présence d’une vanne EGR est obligatoire depuis 2005 sur les voitures diesel. De plus en plus, les constructeurs équipent également leurs voitures à essence avec ce dispositif.

Cette pièce auto réduit les gaz toxiques produits par les moteurs et, donc, la pollution générée.

Pour ce faire, l’équipement redirige les gaz d’échappement en surplus vers le système d’injection (d’où le nom Exhaust Gas Recirculation, en français « recirculation des gaz d’échappement). Ainsi, à bas régime, les particules toxiques se consument à nouveau et émettent moins d’oxydes d’azote.

En moyenne, une vanne EGR permet de réduire les émissions de gaz toxiques de 5 à 35 %.

En obligeant les constructeurs à installer ce dispositif de réduction de CO2 sur leurs véhicules, les pouvoirs publics espèrent préserver la santé de la population et l’environnement, a minima.

Quelle durée de vie pour une vanne EGR ?

Située près du bloc moteur, de l’échappement ou du collecteur d’admission (en fonction des marques et modèles de voitures, et du type de vanne), la vanne EGR est censée rester performante sur 150 000 km, en moyenne.

Toutefois, la durée de vie précise de la pièce dépend de chaque véhicule. Pour savoir précisément quand changer la vanne EGR de votre voiture, nous vous conseillons de consulter votre carnet d’entretien.

Par ailleurs, la longévité d’une vanne EGR varie suivant l’utilisation que l’on fait du véhicule. Par exemple, sur les voitures qui circulent beaucoup en ville, à faible régime, le système a tendance à se détériorer plus rapidement à cause de l’encrassement.

Les automobilistes qui roulent surtout sur de longues distances et à grande vitesse (autoroute) peuvent généralement conserver leur vanne EGR plus longtemps.

Le fait de rouler à haut régime permet de décalaminer le système d’échappement et de désencrasser la vanne EGR, pour la conserver en bon état et pleinement efficace.

Une vanne EGR en fin de vie doit impérativement être remplacée.

À noter également que le fait de supprimer cette pièce auto est formellement interdit. En l’absence de système EGR, les véhicules ne sont plus conformes aux normes antipollution en vigueur. En outre, lors d’un contrôle technique, l’expert identifie l’absence de vanne EGR comme une défaillance importante. Ce qui lui empêche de rendre un avis positif.

A lire : Quel est le prix du changement d’une vanne EGR ?

Comment allonger la durée de vie de cette pièce auto ?

Pour préserver une vanne EGR, il faut faire tourner le moteur à plein régime de temps à autre. Le fait de « monter dans les tours » permet de nettoyer le système antipollution, mais également le système d’injection.

De plus, un bon entretien s’impose. Décalaminage régulier avec un produit dédié ou nettoyage à l’hydrogène permettent d’ôter les résidus persistants dans le système.

Comment savoir si une vanne EGR est HS ?

Plusieurs signes peuvent indiquer que la vanne EGR est morte :

  • Une baisse de performance du moteur avec, entre autres, une perte de puissance ;
  • Un moteur qui broute ;
  • Une consommation de carburant supérieure à la normale ;
  • Un échappement qui rejette des fumées noires ;
  • Des secousses lors des accélérations ;
  • Le voyant moteur qui s’allume sur le tableau de bord.

Au moindre de ces symptômes, nous vous recommandons de faire diagnostiquer votre véhicule.

Dans un premier temps, pour éviter de payer des frais de garage et d’immobiliser votre voiture, vous pouvez cependant procéder au décrassage de la pièce, chez vous, avec un produit adapté.

Grâce à un nettoyant spécifique pour système EGR, l’opération se fait sans démontage. Si la vanne est simplement encrassée, ce type de produit permettra de retrouver des performances normales et de réduire le taux de pollution émis par votre véhicule.

Peut-on rouler avec une vanne EGR défectueuse ?

En théorie, il reste possible de rouler malgré des dysfonctionnements au niveau de cette pièce auto. Toutefois, à moyen et long terme, une vanne EGR défectueuse va endommager d’autres éléments, notamment ceux du système d’admission et du système d’injection. Dans certains cas, c’est tout le moteur qui peut subir des dégâts à cause d’une vanne EGR inopérante.

Si la pièce est totalement HS, il faut donc la remplacer. Si l’on possède des connaissances en mécanique auto, on peut procéder par ses propres moyens. Sinon, on dépose le véhicule en garage auto.

À noter qu’une vanne EGR inefficace empêche d’obtenir la vignette du contrôle technique, à cause de la forte pollution émise par le véhicule.

Romain Fusaro
Depuis 2014 (et après avoir créé une entreprise dans le milieu de la mécanique et de la réparation auto), Romain a rédigé plus de 300 articles sur le monde de l'automobile et de la mobilité. Fondateur du média automobile CaptainDrive, il cumule presque 10 ans d'expérience dans ce secteur et est chargé de coordonner l'équipe de rédacteurs et de journalistes qui donnent vie au site internet.

BONUS : Reçois des produits et des cadeaux gratuits pour ta voiture !

Chaque mois, CaptainDrive s'associe à une marque partenaire pour te faire gagner :


- des accessoires auto de qualité,

- des produits d'entretien pour voiture,

- des bons d'achat pour la réparation de ton véhicule.


C'est gratuit !

Laisser un commentaire