Une réparation à effectuer pour votre voiture ? Recevez des devis et Comparez les Prix ! Jusqu'à 100 € remboursés lorsque vous prenez RDV en ligne !

Comment Moins Polluer en Voiture ?

Dernière mise à jour :

La sauvegarde de l’environnement est un enjeu capital. Or, on le sait désormais avec certitude, la pollution nuit gravement à notre écosystème, mais également à notre santé.

Une pollution qui est engendrée par diverses activités, comme la construction, la production… L’automobile n’est pas en reste et joue un rôle important dans la pollution de la planète.

Vous êtes engagé dans l’écologie et souhaitez réduire la pollution que vous produisez en circulant en voiture ? Voici 8 solutions pour moins polluer en voiture.

1- Adopter une éco-conduite

Une astuce toute simple permet de réduire le volume de CO2 et autres polluants rejetés par une voiture.

Il s’agit de l’éco-conduite, un mode de conduite où l’on roule moins vite, de façon plus raisonnée et plus douce.

Pour ce faire, on veille à bien anticiper les freinages et ralentissements, on coupe son moteur à l’arrêt, on évite le surrégime…

Et surtout, on ralentit.

D’après la Sécurité routière, on peut réduire ses émissions de CO2 de plus de 10% en réduisant sa vitesse de conduite de 10 km/h sur une distance de 500 km.

2- Convertir sa voiture au bioéthanol E85

Le bioéthanol est un carburant naturel et écologique, principalement issu de la betterave et des céréales.

Avec un véhicule roulant au Superéthanol-E85, les émissions polluantes sont réduites de près de 90% par rapport à un véhicule essence.

Si le bioéthanol engendre très peu de CO2 dans l’atmosphère, il a également l’avantage de coûter beaucoup moins cher que les carburants traditionnels (moins d’1 € le litre).

En outre, pour un véhicule alimenté au bioéthanol, le prix de la carte grise est, lui aussi, en baisse.

Le certificat d’immatriculation est même gratuit dans certaines régions de France pour les voitures flex-E85.

Attention ! Tous les véhicules ne peuvent pas rouler au bioéthanol. Pour utiliser ce carburant non-polluant, il faut posséder un véhicule approprié ou équiper sa voiture d’un boîtier de conversion.

3- Opter pour un carburant écologiquement performant

Vous restez sceptique quant au bioéthanol E85 ? Vous n’avez pas la possibilité de faire monter un boîtier éthanol sur votre voiture ?

Sachez que vous pouvez continuer à rouler à l’essence ou au diesel tout en réduisant la pollution de votre voiture.

Pour ce faire, il suffit de choisir un carburant innovant.

Certaines compagnies pétrolières déploient d’importants moyens pour développer des gammes essence et diesel plus propres, à l’image du carburant Excellium de Total.

4- Procéder à un rétrofit

Le rétrofit est la transformation d’un moteur thermique en électrique.

Grâce à cette métamorphose, on réduit par deux la pollution de son véhicule anciennement diesel ou essence.

Le rétrofit possède un autre avantage que la seule baisse de pollution.

Quasiment toutes les voitures peuvent subir cette transformation, y compris certaines voitures anciennes.

De plus, depuis le 1er juin 2020, il est possible d’obtenir une aide de l’État pour réaliser un rétrofit électrique d’une voiture. Le montant de cette aide varie de 2 500€ à 6 300€.

En revanche, pour effectuer un rétrofit électrique et bénéficier de la prime associée, il faut absolument faire appel à un professionnel agréé. Notez également que cette opération est très coûteuse.

5- Acheter une voiture électrique

Pour s’éviter les frais d’un rétrofit, on achète une voiture électrique. Comme précisé juste avant, les véhicules électriques polluent deux fois moins que les véhicules à moteur thermique.

En moyenne, une voiture électrique rejette 60% de CO2 en moins par rapport à une voiture traditionnelle. En plus, l’électricité coûte nettement moins cher que l’essence ou le gasoil.

Désormais, tous les constructeurs automobiles proposent des modèles électriques. Audi, Mercedes-Benz, Renault, Peugeot, Citroën, Tesla, Ford… Tous ont conçu au moins une voiture électrique.

On trouve donc des véhicules pour tous les budgets. Pour une voiture électrique pas chère, on se tourne vers Dacia et son modèle Spring, qui coûte moins de 20 000€. Pour un véhicule électrique haut de gamme, les prix dépassent parfois les 100 000€.

On vous a fait une liste des meilleures voitures électriques.

6- Acheter une voiture qui consomme moins

Dans la plupart des cas, une pollution moindre est associée à une consommation limitée.

Alors, pour réduire son impact environnemental tout en préservant son budget, on privilégie des voitures qui consomment peu de carburant.

En effet, certains véhicules motorisés diesel et essence consomment et polluent moins que d’autres.

Par exemple, en version essence, la Citroën C1 rejette 108 grammes de CO2 par kilomètre pour une consommation moyenne de 4,8 l/100 km, tandis que l’Audi A1 en rejette 123 grammes et consomme plus de 5 litres au 100.

En motorisation diesel, le Peugeot 2008 et le Renault Captur rejettent moins de 100 grammes de CO2 au kilomètre parcouru, pour une consommation avoisinant les 4 litres au 100. Avec un Dacia Duster ou un Skoda Karoq, on atteint vite les 120 grammes de CO2 et la consommation dépasse 4 l/100 km.

Parmi les hybrides aussi, on constate d’importantes différences en matière de consommation et de pollution.

Une Volvo XC60 consomme, par exemple, 2,4 l/100 km en moyenne et rejette moitié moins de CO2 qu’une Toyota Rav4 (dont la consommation dépasse les 4 litres au 100) ou une Lexus NX300h.

Alors, si l’on veut vraiment moins polluer avec sa voiture, le choix est vite fait entre tous ces modèles.

7- Entretenir correctement son véhicule

Pneus sous-gonflés ou usés, vidange non-faite, filtres endommagés…

Tous ces éléments augmentent la consommation et le volume de CO2 que rejettent les véhicules.

Autrement dit, pour moins polluer en voiture, il suffit de bien respecter la périodicité des révisions et vidanges, et de veiller à un entretien auto correct.

On peut aussi utiliser un nettoyant de vanne EGR, un nettoyant pour injecteur ou bien encore un produit anti pollution pour passer le contrôle technique.

Bon à savoir : Une voiture essence doit généralement être révisée tous les 30 000 kilomètres. Pour les voitures diesel, le système d’injection doit être révisé tous les 100 000 kilomètres.

8- Utiliser des additifs

Vous cherchez une solution simple, pratique et accessible pour moins polluer avec votre voiture ?

Nettoyez le moteur de votre véhicule ! Un moteur propre et bien entretenu rejette nettement moins de CO2 qu’un moteur encrassé.

Pour procéder à un nettoyage moteur en profondeur et à moindre coût, on se procure des produits d’entretien auto comme le décrassant moteur Bardahl 5 en 1 (notre avis ici).

Il permet de nettoyer tout le moteur rapidement et facilement. Les marques Facom et GS27 proposent, elles aussi, des produits spécifiques pour nettoyer un moteur et réduire la pollution des voitures.

Romain - Co-Fondateur de Captain-Drive
Romain - Co-Fondateur de Captain-Drive
Depuis 2014 (et après avoir créé une entreprise dans le milieu de la mécanique et de la réparation auto), je rédige des articles sur le monde de l'automobile dans le but de vous aider à allonger la durée de vie de vos véhicules et de faire les bons choix d'accessoires. N'hésitez pas à me contacter directement sur le formulaire de contact du site.

BONUS : Reçois des produits et des cadeaux gratuits pour ta voiture !

Chaque mois, CaptainDrive s'associe à une marque partenaire pour te faire gagner :


- des accessoires auto de qualité,

- des produits d'entretien pour voiture,

- des bons d'achat pour la réparation de ton véhicule.


C'est gratuit !

Laisser un commentaire