Votre assurance auto à partir de 6,63 € par mois ? Obtenez votre Devis Auto en ligne en moins d'1 minute.

Comment réparer ses jantes en aluminium ?

Date de publication :

Les jantes en aluminium de votre voiture sont rayées ou abîmées ? Bonne nouvelle : quelques fois il n’y a pas forcément besoin de se rendre chez un professionnel. Il est possible de réparer soi-même ses jantes en aluminium !

Un peu de temps et d’huile de coude, et votre voiture aura tout de suite meilleure allure !

Voici comment faire pour entretenir et réparer ses jantes en aluminium.

Si vous n’avez pas le temps ou les compétences pour le redressage jante alu, nous vous conseillons tout de même de demander un devis à un professionnel.

Quel matériel prévoir pour réparer une jante en aluminium ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, faisons le point sur le matériel à prévoir afin de réparer une jante alu dans les meilleures conditions possibles. Les éléments essentiels sont en gras.

• Un cric
• Un nettoyant pour jantes ou de l’eau savonneuse
• Une brosse et une brosse à dents
• Plusieurs chiffons propres
• Une ponceuse ou un multi outil électrique
• Du papier abrasif de plusieurs grains (idéalement grain de 80 jusqu’à 320 ou plus)
• Une cale pour poncer
• De l’acétone
• De l’apprêt pour jante aluminium
• De la peinture pour jante aluminium
• Du vernis pour jante aluminium

Toutes les étapes pour réparer sa jante en aluminium

Pour réparer ses jantes en aluminium, il faut faire les choses dans l’ordre. Pour vous aider, voici la marche à suivre pas à pas.

Dans ce tutoriel, nous partons du principe que vous voulez un résultat vraiment impeccable. Mais sachez que vous pourrez déjà obtenir des résultats assez satisfaisants en vous contentant de poncer à la main les rayures avant d’appliquer simplement un vernis.

Si vous ne voulez pas peindre votre jante, mieux vaut poncer le plus délicatement possible. En effet si vous décidez de n’appliquer qu’un vernis, les imperfections se verront beaucoup plus facilement que si vous avez le temps et les moyens de mettre un petit coup de peinture par dessus.

1. Examiner la jante

Pour ne pas perdre de temps en se lançant dans des réparations inutiles, la première chose à faire est d’examiner dans le détail la jante pour voir si elle est effectivement réparable.

Pour faciliter votre examen, il faut avant tout savoir que les petites rayures et l’oxydation sont généralement réparables par soi-même.

En revanche, lorsque la jante est déformée et qu’elle est fissurée sur une profondeur de plus de 1mm, il est trop difficile de la réparer tout seul. Cela est également assez dangereux. Sachez aussi que le redressage de l’aluminium est interdit.

2.Préparer la jante

Si votre jante n’a que des rayures superficielles ou certaines traces d’oxydation, vous pouvez tenter de la réparer !

Pour ce faire, commencez par préparer la jante en la nettoyant. Mieux vaut avant tout retirer la roue en utilisant un cric. Une fois la roue démontée, vous pouvez nettoyer la jante. Pour cela, utilisez un produit adapté que l’on trouve facilement dans le commerce.

Sinon, vous pouvez également utiliser de l’eau chaude savonneuse. Nettoyez la jante avec le produit à l’aide d’une brosse et d’une brosse à dent pour les endroits difficiles d’accès.

Une fois que la jante est nettoyée, rincez bien à l’eau et séchez avec un chiffon propre.

3. Réparer la jante

Maintenant que la jante est propre, vous pouvez passer à la réparation à proprement parler.

Pour plus de facilité, vous pouvez commencer par dégrossir à l’aide d’une ponceuse ou d’un multi outil électrique. Commencez à poncer les plus grosses rayures de la jante.

Attention, cette partie du travail est à effectuer avec beaucoup de précaution et de soin. Évitez à tout prix de toucher le pneu pendant votre ponçage. Faites attention aussi de ne pas poncer trop fort afin d’obtenir un résultat aussi uniforme que possible.

Une fois que le résultat avec la ponceuse vous satisfait, vous pouvez passer au ponçage de finition à la main. Pour cela, utilisez le papier de verre, et poncez les rayures une à une, en partant de la plus grosse rayures jusqu’à la plus discrète.

Pour chaque rayure, commencez par un papier grossier (grain de 80 par exemple), puis finissez par le papier le plus fin possible (grain de 320 par exemple). Vous pouvez si vous le souhaitez vous aider d’une cale.

4. Apprêter la jante

Maintenant que les rayures ont été effacées ou au moins atténuées, vous pouvez passer aux finitions pour un résultat aussi invisible que possible.

Pour cela, il faut commencer par préparer la jante avant de la peindre. Commencez par éliminer les poussières dues au ponçage en utilisant de l’acétone. Cela vous permettra également d’enlever les graisses.

Mettez ensuite du scotch sur le pneu afin d’éviter de les salir en peignant la jante.

Une fois que la jante est sèche, vous pouvez appliquer une couche d’apprêt. Pour cela, le plus simple est d’utiliser un apprêt vendu en bombe aérosol.

Pour un résultat vraiment impeccable, vous pouvez passer deux couches d’apprêt. N’oubliez pas de poncer au grain très fin après chaque couche pour que la peinture adhère bien.

5. Peindre la jante

Attendez ensuite que l’apprêt soit sec. Pour savoir le temps nécessaire, il suffit de lire les instruction figurant sur la bombe.

Vous pouvez maintenant la peindre. Une nouvelle fois, utiliser une peinture pour jante en bombe est sans aucun doute la solution la plus simple et la plus efficace.

Mieux vaut procéder par couches fines, quitte à multiplier les couches. Sans cela, le résultat risque d’être trop inégal et visible.

6. Vernir la jante

Une fois que vous êtes totalement satisfait du résultat, vous pouvez vernir la jante. Cela permet de la protéger de l’humidité et des chocs superficiels.

Les vernis pour jantes en aluminium se trouvent facilement dans le commerce ou sur internet. Ils se vendent généralement sous forme de sprays. Suivez bien les instructions figurant sur le spray.

Si vous le pouvez, mieux vaut procéder au vernissage à l’extérieur pour protéger vos poumons.

Une fois que le vernis est sec, vous pouvez retirer le scotch du pneu et enfin remonter la roue sur votre voiture !

Romain - Co-Fondateur de Captain-Drive
Romain - Co-Fondateur de Captain-Drive
Depuis 2014 (et après avoir créé une entreprise dans le milieu de la mécanique et de la réparation auto), je rédige des articles sur le monde de l'automobile dans le but de vous aider à allonger la durée de vie de vos véhicules et de faire les bons choix d'accessoires. N'hésitez pas à me contacter directement sur le formulaire de contact du site.

BONUS : Recevez un bon d'achat de 5 à 80 euros pour la réparation de votre voiture !

Chaque mois, CaptainDrive vous envoie des bons plans pour économiser de l'argent sur votre budget auto. C'est gratuit !

Laisser un commentaire