Avec l’usure naturelle et les diverses saletés qui peuvent s’accumuler et s’incruster sur la carrosserie de votre voiture, cette dernière perd progressivement de son éclat. Si, dans certains cas, un simple lavage peut suffire, dans d’autres circonstances, le polissage et le lustrage sont indispensables pour retrouver la couleur d’origine.

En quoi consistent le polissage et le lustrage d’une voiture ? Quelles sont les différences entre ces deux techniques ? Comment procéder et quels produits utiliser ?

Captain-Drive.com vous en dit plus sur comment polir et lustrer votre voiture.

Définitions du polissage et du lustrage

Si les deux termes sont parfois utilisés sans aucune distinction majeure, le polissage et le lustrage sont bien deux techniques différentes, menant à des résultats avec des spécificités précises.

Dans le langage courant, c’est le terme « lustrage » qui revient le plus souvent. Il désigne généralement le simple lavage en station, auquel s’ajoute la pose d’une cire rapide en spray ou en baume. Pourtant, avec l’évolution des peintures, des vernis et des produits d’entretien mis à disposition des automobilistes, le polissage et le lustrage sont deux étapes indépendantes et complémentaires.

Le polissage est une technique qui permet de rénover et de corriger les imperfections de la carrosserie de votre véhicule. Grâce à l’utilisation de pâtes à polir plus ou moins abrasives, comme le polish ou le compound, les micro-rayures, tourbillons ou encore hologrammes sont traités, afin de rendre votre carrosserie plus lisse.

Le lustrage, quant à lui, n’est pas destiné à corriger les défauts de votre carrosserie, mais bien à lui redonner de la brillance et son éclat d’origine. A l’aide d’un vernis nourrissant ou d’une peinture à brillant, généralement utilisée pour les utilitaires ou les véhicules de collection, vous pouvez rafraîchir l’apparence de votre carrosserie.

Comme vous pouvez le constater, le polissage et le lustrage n’ont pas les mêmes objectifs. Cependant, ce n’est pas la seule différence que nous pouvons noter au sujet de ces deux techniques d’entretien. Faisons à présent le point sur ce qui distingue l’action de polir et celle de lustrer.

Quelles sont les différences entre polir et lustrer ?

Nous l’avons évoqué précédemment, polir et lustrer une voiture sont deux techniques qui ont des buts bien distincts. Le polissage corrige les imperfections en profondeur, tandis que le lustrage apporte une couche supplémentaire et temporaire à la carrosserie, afin de donner une apparence plus brillante. Les défauts, eux, ne sont pas supprimés, ils sont simplement camouflés.

La deuxième différence qui existe entre ces procédés esthétiques, c’est leur efficacité. En effet, si le lustrage permet de désoxyder, de boucher les aspérités et de nourrir la carrosserie de votre automobile, ce traitement est superficiel et devra être effectué régulièrement pour obtenir un résultat optimal. En revanche, le polissage agit sur les rayures en profondeur, afin de remettre en état la carrosserie pour une plus longue durée.

Enfin, la troisième différence majeure que nous pouvons noter entre polissage et lustrage, c’est le prix de ces prestations. Le lustrage étant moins efficace sur le long terme que le polissage, son tarif est également moins onéreux. Selon le modèle de votre véhicule, il faut compter en moyenne entre 100 et 200€ pour le lustrer, tandis qu’il vous faudra débourser entre 300 et 450€ pour le polir. Ces prix concernent les services effectués par un professionnel.

Vous pouvez faire des économies en polissant et lustrant votre voiture vous-même grâce aux conseils que nous vous donnons ci-dessous.

Comment faire ?

Pour sublimer la carrosserie de votre voiture, il y a quatre grandes étapes à ne pas négliger :

  • Laver et sécher votre véhicule ;
  • Traiter les micro-rayures ;
  • Polir, afin de corriger en profondeur les défauts ;
  • Lustrer pour assurer une brillance optimale.

Avant même de vouloir entretenir en profondeur et en surface la carrosserie de votre automobile, pensez à bien la laver et la sécher avec une peau de chamois. Cela vous permettra d’éliminer les saletés et taches superficielles, et de vous concentrer ensuite sur les défauts incrustés, demandant une attention toute particulière.

Pour le traitement des micro-rayures, vous pouvez utiliser soit un efface-rayures, soit un stylo correcteur. Une fois votre choix fait, selon l’importance des rayures, vous devez verser un peu de produit sur un chiffon doux, que vous appliquerez ensuite de façon régulière sur les défauts. Avec une lingette microfibre, frottez délicatement, de manière circulaire, jusqu’à ce que la couche disparaisse.

Passez ensuite au polissage de votre carrosserie. Munissez-vous d’une crème polish et d’un chiffon doux. Après avoir agité le flacon, déposez le produit directement sur la carrosserie et frottez avec votre chiffon. Appliquez sur de petites surfaces, en effectuant des mouvements circulaires jusqu’à l’apparition d’une couche blanche. Laissez sécher, puis essuyez avec une microfibre propre et sèche. Polir votre voiture trois fois par an est amplement suffisant. Au-delà, vous risquez d’abîmer durablement votre carrosserie.

Terminez avec le lustrage, en vaporisant le produit directement sur la carrosserie. Respectez une distance d’environ 20 cm entre votre véhicule et l’embout du spray. Essuyez délicatement avec un chiffon propre. Les produits lustrants peuvent être appliqués tous les mois pour conserver la brillance de la voiture.

Conseil de Captain-Drive.com : Procédez toujours au polissage et au lustrage à l’abri du soleil. En raison des composants abrasifs, la chaleur peut avoir des conséquences irréversibles.

Quels produits utiliser ?

Selon votre budget et le résultat escompté pour votre carrosserie, plusieurs options s’offrent à vous quant aux produits à utiliser pour le polissage et le lustrage de votre véhicule.

Vous pourrez notamment choisir des produits à appliquer vous-même, à l’aide d’un chiffon ou d’un tampon. Ce sont généralement des pâtes, qui peuvent être naturelles, synthétiques ou encore hybrides.

Pour accélérer le polissage, vous pouvez également opter pour une polisseuse. Il s’agit d’un outil qui reproduit les mouvements manuels, mais à une vitesse plus élevée.

Pour le lustrage, vous pouvez vous tourner vers un vernis nourrissant ou une peinture à brillant. Si vous souhaitez optimiser le résultat, vous pouvez également acheter une cire protectrice ou une wax, qui agira comme une barrière protectrice contre la poussière et les petites particules.