Connaissez-vous l’histoire de l’automobile ? Découvrez les événements marquants et les personnalités qui ont façonné l’industrie

Dernière mise à jour :
Publié par Romain

Jusqu’au 18ème siècle, les hommes se déplaçaient principalement à pied ou dans des calèches, tractées par des chevaux le plus souvent. Mais à la fin du 18ème siècle, des ingénieurs cherchent d’autres solutions pour faciliter les mouvements.

Des précurseurs de l’automobile apparaissent alors, chacun y allant de sa petite invention pour faire avancer l’industrie.

Qui sont ces inventeurs qui ont participé à la construction du monde d’aujourd’hui ? Comment sont nées les premières automobiles ? Quand sont apparus les premiers grands constructeurs ?

Fan de voiture ou avide de culture, nous vous dévoilons l’histoire de l’automobile. Dans cet article, vous découvrirez les grands noms qui ont contribué à nos modes actuels de déplacement, ainsi que les dates importantes et les événements notables qui ont façonné l’industrie.

1769-1860 : Des premières inventions de véhicules « automobiles » à la naissance du moteur à explosion

Bien que des ébauches de véhicules se mouvant par eux-mêmes apparaissent au 17ème siècle, c’est à la fin du 18ème siècle que la vraie révolution se fait jour. Et ça se passe en Europe.

En 1769, un ingénieur français, Nicolas Joseph Cugnot, se lance dans la création de la toute première automobile. En réalité, il ne s’agit pas d’un engin routier, mais d’un chariot, avec une machine à vapeur et une chaudière.

Le véhicule est alors destiné à faciliter le déplacement des canons de guerre. La machine avance lentement, à 4 km/h, mais elle progresse toute seule, sans être tractée par des animaux ou des hommes. À l’époque, c’est une innovation.

En 1801, nouvelle révolution dans le monde de l’industrie auto. Le Britannique Richard Trevithick invente la première véritable voiture à vapeur capable de transporter des passagers. Parallèlement, il travaille à l’invention de la première locomotive à vapeur sur rails.

Pendant ce temps, sur le continent, les recherches sur le moteur à explosion avancent. François Isaac de Rivaz crée, en 1807, un char à roues fonctionnant avec un moteur à combustion interne.

Le moteur de Rivaz est breveté le 30 janvier 1807. Une première ébauche du véritable moteur à explosion naîtra par la suite, en 1860, grâce au Belge Étienne Lenoir.

1873-1900 : L’apparition des premières voitures et des moteurs à essence

C’est en France que se poursuit l’innovation, avec Amédée Bollée. En 1873, cet inventeur crée un engin qui se rapproche de la voiture que l’on connaît actuellement. Sa création, baptisée L’obéissante, comporte quatre roues, une propulsion par les roues arrière et une suspension.

Elle est capable de rouler à 40 km/h. Grâce à elle, Amédée Bollée parcourt 250 kilomètres, sans chevaux.

Ensuite, il invente un nouvel engin, qu’il nomme la Mancelle. Cette voiture est équipée d’un moteur à vapeur, mais surtout d’une boîte de vitesses et d’un différentiel.

Lors de l’Exposition Universelle qui a lieu en 1878 à Paris, le monde découvre l’œuvre de Bollée. Une nouvelle machine roulante motorisée, plus perfectionnée, est présentée lors de l’Exposition Universelle de 1889. Il s’agit d’un engin à trois-roues doté d’un moteur.

Il est inventé par l’ingénieur Léon Serpollet et porte la marque Peugeot – l’entreprise avait été fondée plusieurs décennies auparavant, en 1810.

Les uns s’inspirant des autres et des innovations apparaissant sans cesse en Europe et aux États-Unis, des voitures électriques et des moteurs à essence voient le jour à la fin du 19ème siècle. En 1884, une première voiture alimentée par le pétrole circule.

Elle est l’œuvre d’Édouard Delamare-Deboutteville.

Avec les grandes avancées technologiques qui ont lieu, certains ont l’idée de faire concourir les véhicules motorisés. La première course automobile a lieu en juillet 1894. Le but est de parcourir 126 km entre Paris et Rouen.

Certaines voitures sont équipées d’un moteur à combustion ; d’autres fonctionnent à la vapeur. Sur 21 pilotes, 17 franchissent la ligne d’arrivée, dont Jules-Albert de Dion (fondateur de la société De Dion-Bouton), Albert Lemaître (pilote d’un véhicule Peugeot) et Paul Panhard (pilote d’un engin Panhard & Levassor).

1900-1920 : La naissance des grands constructeurs automobiles et l’avènement des voitures en série

À l’aube du 20ème siècle, de nombreux constructeurs automobiles se font jour : Renault, Mercedes, Ford…

Par ailleurs, alors que la marque Porsche n’existe pas encore, Ferdinand Porsche présente un engin qui révolutionne encore l’industrie. En 1900, le public découvre la Löhner-Porsche. Cette voiture est hydride.

Elle est dotée de deux moteurs électriques dans les moyeux de roues et de deux moteurs à essence.

Au début des années 1900, le marché de l’automobile explose. Plus de 30 000 voitures sont construites en France en 1903. D’autres véhicules motorisés sont également fabriqués aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie et en Belgique.

Toutefois, seule une petite partie de la population a accès à ces premières voitures produites en série. À l’époque, l’automobile est un produit de luxe, dont tout le monde ne peut pas profiter.

Elle se démocratise en 1908 sous l’impulsion de la marque américaine Ford. Avec sa Ford T, le constructeur rend la voiture accessible au plus grand nombre. La Ford T est facile à manœuvrer, vendue à prix accessible. Plusieurs millions d’exemplaires sont achetés à travers le monde.

En France, Citroën s’inspire du fordisme et crée, en 1919, la Citroën Type A. C’est la première voiture produite en grande série en Europe, et c’est le début de l’industrie automobile telle qu’on la connaît aujourd’hui.

Après-guerre, la voiture moderne se développe

La Seconde Guerre mondiale impacte lourdement l’industrie automobile. Il faut attendre la fin du conflit pour que le secteur se relance. En 1948, les premières voitures modernes sont présentées.

En France, c’est la naissance de la Peugeot 203 et de la Citroën 2CV. En Allemagne, la production industrielle de la Coccinelle de Volkswagen débute.

Au début des années 1960, Peugeot lance la 404 et Renault construit les premières 4L. À l’étranger, des modèles de voiture encore célèbres aujourd’hui voient le jour, comme la Ford Mustang et la Porsche 911.

À partir de là, les progrès sont grands et rapides. Moins d’un siècle suffit pour passer des premières voitures monocoques aux véhicules contemporains, avec des moteurs de plus en plus puissants, un système de direction assistée, des GPS embarqués…

Mais en matière d’automobile, la recherche et le développement ne s’arrêtent jamais. Après la popularisation des voitures à essence et à diesel, ce sont les véhicules électriques qui se démocratisent.

Et désormais, en 2023, il semble que la voiture volante puisse devenir une réalité…

Romain
Depuis 2014 (et après avoir créé une entreprise dans le milieu de la mécanique et de la réparation auto), je rédige des articles sur le monde de l'automobile dans le but de vous aider à allonger la durée de vie de vos véhicules et de faire les bons choix d'accessoires.

BONUS : Reçois des produits et des cadeaux gratuits pour ta voiture !

Chaque mois, CaptainDrive s'associe à une marque partenaire pour te faire gagner :


- des accessoires auto de qualité,

- des produits d'entretien pour voiture,

- des bons d'achat pour la réparation de ton véhicule.


C'est gratuit !

Laisser un commentaire