Inventé dans les années 1970 pour répondre aux normes antipollution de l’Union Européenne, le filtre à particules est une pièce incontournable de votre véhicule.

Généralement situé dans la continuité de la ligne d’échappement, en sortie moteur, le filtre à particules doit être entretenu régulièrement pour optimiser son efficacité. Que vous optiez pour une régénération passive ou active, il est nécessaire de prendre certaines précautions.

Captain-Drive.com vous en dit plus sur combien coûte la régénération du filtre à particules, quel est le prix de son changement et sur les manières de faire des économies sur ce point.

A quoi sert le filtre à particules et comment fonctionne-t-il ?

Le filtre à particules, également appelé FAP, est un dispositif qui a pour objectif de réduire l’émission de particules de carbone et d’hydrocarbures des moteurs diesel. Le filtre à particules agit en complément de la vanne EGR, qui sert à dépolluer les gaz d’échappement.

Le fonctionnement de cette pièce automobile est relativement simple, il repose sur deux étapes importantes : la collecte puis l’élimination des particules.

Grâce à un système de réchauffement des gaz, les particules émises par le moteur du véhicule sont piégées dans le filtre, puis brûlées. Suite à cela, de la suie se forme à l’intérieur du filtre.

C’est cet élément qui peut provoquer un colmatage et endommager le système, puis le moteur. Pour éviter de telles conséquences, il est indispensable d’entretenir régulièrement le filtre à particules, notamment grâce à la régénération.

Qu’est-ce que la régénération du filtre à particules ?

La régénération du filtre à particules désigne un système automatique ou un procédé particulier qui permet de nettoyer le filtre à particules en brûlant la couche de suie qui s’est déposée suite à l’élimination des pollutions.

Pour y parvenir, il faut néanmoins atteindre une température très élevée, avoisinant les 550 à 650 degrés, et prendre en compte le niveau de saturation de votre filtre à particules.

En effet, en dessous de 18 grammes de colmatage, vous pouvez avoir recours à la régénération passive pour nettoyer votre filtre.

De 18 à 24 grammes environ, le calculateur moteur déclenche une régénération active.

Au-delà de 24 grammes de colmatage, le voyant FAP s’allume, vous avertissant d’un problème concernant la régénération du filtre. Il est alors conseillé d’effectuer au plus vite un trajet complet de régénération, qui consiste à rouler sur une certaine distance avec un régime moteur élevé, puis de passer chez un garagiste pour vous assurer que le filtre a bien été nettoyé.

Régénération passive : comment nettoyer un FAP en roulant ?

Comme évoqué précédemment, il est nécessaire de générer une haute température pour éliminer les dépôts de suie présents dans le filtre à particules de votre véhicule.

Cela peut être fait grâce à la régénération passive, qui consiste à conduire sur une longue période à vitesse élevée. Par exemple, conduire à 110km/h ou plus sur une longue distance va permettre de chauffer suffisamment l’échappement pour brûler les particules de suie bloquées dans le filtre.

Il s’agit du moyen le plus « naturel » d’entretenir votre véhicule et d’éviter de l’encrasser, ce qui pourrait conduire à des problèmes plus importants comme une perte de puissance, un moteur qui s’étouffe ou qui cale, ou encore un filtre complètement bouché et inefficace.

Cependant, peu de conducteurs conduisent suffisamment longtemps à une vitesse élevée pour éliminer toute la suie qui se trouve dans le filtre à particules. Un système de régénération active a donc été mis en place, comme expliqué ci-dessous.

Qu’est-ce que la régénération active ou commandée ?

Lorsque les conducteurs n’ont pas l’occasion de rouler régulièrement à vitesse élevée et sur de longues distances, ils peuvent compter sur la régénération active, également appelée régénération commandée, qui est présente dans leur véhicule.

En effet, les fabricants ont pris en compte la difficulté à atteindre une température suffisamment forte pour éliminer la couche de suie et ont mis en place un système de régénération active qui s’enclenche dès que la quantité de particules recueillies par le filtre à particules atteint un certain niveau.

Dans la majorité des véhicules, ce seuil est fixé à 45 % de la capacité maximale du filtre à particules, soit en moyenne 18 grammes de colmatage. Ce degré de saturation est calculé selon plusieurs données :

  • Le type de véhicule
  • La différence de pression entre l’entrée et la sortie du filtre, appelée également degré d’obturation
  • La température des gaz d’échappement
  • La température de la sonde lambda

Quand ce seuil est atteint, le processus de régénération active se déclenche en injectant un gaz de combustion qui sert à faire augmenter la température de l’échappement. Cela permet de brûler les particules du filtre même si votre véhicule n’effectue pas de trajets à vitesse élevée.

A noter : Si vous atteignez votre destination avant que toutes les particules ne soient éliminées, il est possible que le voyant du FAP s’allume sur votre tableau de bord. Pour y remédier, il suffit de rouler pendant une quinzaine de minutes à une vitesse supérieure à 60km/h.

Combien coûte le remplacement d’un filtre à particules ?

Si la régénération de votre filtre à particules n’est pas possible parce que ce dernier n’est pas seulement encrassé, mais bien colmaté, vous allez devoir envisager de remplacer cette pièce auto.

Il s’agit d’une opération réalisée fréquemment par les concessionnaires, les garagistes et les centres automobiles. Selon les professionnels et le modèle de votre véhicule, la prestation, comprenant le matériel neuf et le montage, peut vous coûter entre 800 et 4 000€.

Conseil de Captain-Drive.com : Les modèles de filtre à particules les plus onéreux ne sont pas forcément les plus performants. Il est donc fortement conseillé de comparer les devis pour trouver celui qui conviendra le plus à votre budget.

Si vous êtes contraint de remplacer votre filtre à particules mais souhaitez faire des économies, vous pouvez vous charger vous-même du changement. Généralement, le FAP est un élément bien séparé des autres dans la ligne d’échappement, il peut donc facilement être repéré. Assurez-vous tout de même d’avoir les connaissances mécaniques suffisantes, au risque d’avoir des réparations supplémentaires à prendre en compte.