Votre assurance auto à partir de 6,63 € par mois ? Obtenez votre Devis Auto en ligne en moins d'1 minute.

Comment se passe l’assurance des voitures immobilisées et véhicules non roulants ?

Date de publication :

Concernant l’assurance, en particulier l’assurance auto, les rumeurs vont bon train… Le cas de l’assurance pour une voiture qui ne roule pas fait partie de ces situations limites pour lesquelles il est difficile de trouver des informations fiables.

Alors faut-il souscrire à une assurance même lorsque la voiture ne roule pas ? Si oui, faut-il souscrire à une assurance spéciale ? On fait le tour de la question.

Faut-il assurer une voiture immobilisée ?

Aussi étonnant, et disons-le décevant, que cela puisse être, il faut effectivement assurer une voiture en toute circonstance, même si elle est immobilisée pour un long moment.

La raison en est purement juridique : en effet n’importe quel véhicule, même s’il ne roule pas, est susceptible de causer des dommages corporels et matériels.

Cela est bien entendu extrêmement rare… Il peut s’agir par exemple d’un incendie, d’une explosion, ou de la rupture du frein à main. Pour couvrir ces situations exceptionnelles mais néanmoins possibles, la loi a donc choisi de nous obliger à prendre une assurance auto.

Qu’est ce qu’un véhicule immobilisé ?

Ceci étant dit, il existe néanmoins une situation pour laquelle un véhicule qui ne roule pas n’a pas besoin d’être assuré.

L’assurance obligatoire pour véhicule immobilisé concerne les autos qui ne circulent plus et sont garées dans un garage ou dans un parking.

Cela peut arriver si le propriétaire n’est plus en capacité de conduire, par exemple s’il est hospitalisé, ou lorsque la voiture est utilisée pour des périodes extrêmement restreintes. Il faut donc que la voiture puisse potentiellement être utilisée pour être considérée comme « immobilisée ».

Il est ainsi possible de contourner le problème d’assurance en faisant en sorte que la voiture soit parfaitement inutilisable et qu’elle ne présente plus aucun risque. Ainsi en retirant les roues, en enlevant la batterie et en vidant le réservoir d’essence, il n’y a plus besoin d’assurer la voiture car elle ne présente plus de risque.

Quelle assurance faut-il prendre pour un véhicule non roulant ?

Techniquement, il n’existe pas vraiment d’assurance spéciale pour répondre à ce cas de figure. Pour assurer un véhicule immobilisé, il faut donc le plus souvent prendre le même type de formule que pour un véhicule utilisé, mais cette fois en se contentant du strict minimum.

Concrètement, la loi oblige à souscrire à une assurance minimale de type responsabilité civile, capable de couvrir tout préjudice causé à un tiers

Ceci étant dit, certains assureurs proposent des forfaits spéciaux de type « assurance parking », prévus pour ce type de situations. On parle aussi d’assurance «hors circulation ». Cela reste une assurance responsabilité civile, mais les tarifs sont revus à la baisse puisque les risques sont minimes.

Que se passe-t-il lorsqu’un véhicule immobilisé n’est pas assuré ?

Si rien ne se passe, théoriquement vous ne risquez pas grand chose… Il faut qu’un problème survienne pour que l’on puisse constater que vous n’êtes pas assuré. Mais nous vous encourageons vivement à prendre une assurance, ou bien comme nous le disions à retirer les roues, la batterie et à vider le réservoir d’essence…

Tout simplement parce que c’est la loi ! Même si vous avez le sentiment que votre véhicule immobile ne représente aucun danger…

Sachez pour finir de vous convaincre que si vous n’êtes pas assuré et qu’un problème survient, ou simplement que votre faute est constatée, vous vous exposez à une amende de 500 euros. En cas de problème, l’amende peut monter à 3 750 euros si des poursuites sont engagées. En plus de cela, si un problème survient vous devrez bien entendu payer l’intégralité des dommages causés.

Comment faire des économies sur l’assurance d’un véhicule immobilisé ?

A moins de faire en sorte que le véhicule ne puisse plus du tout rouler, et de retirer tous les éléments potentiellement dangereux (roue, essence et batterie), on ne peut donc pas y couper… Il faut assurer son auto dans tous les cas ! Heureusement, il existe plusieurs façons d’alléger la note pour payer des mensualités plus adaptées aux risques encourus.

Voici comment on peut payer son assurance moins cher lorsque la voiture ne roule pas.

Prendre la formule la moins chère possible chez son assureur

La solution la plus simple, mais malheureusement souvent la moins efficace, consiste tout simplement à se rendre sur le site de son assurance auto et à modifier son contrat lorsque l’on sait que la voiture sera immobilisée pendant une longue période. Dans ce cas, il faut prendre une assurance responsabilité civile (au tiers), et supprimer toutes les options susceptibles d’être proposées par l’assureur.

Utiliser un comparateur

Une solution un peu plus efficace consiste à utiliser un comparateur d’assurances en ligne et à faire jouer automatiquement la concurrence. Il existe plusieurs comparateurs efficaces et simples à utiliser.

Le principe est simple : on répond à quelques questions, notamment concernant le type de véhicule et le nombre de kilomètres effectués, et les meilleures propositions nous sont fournis automatiquement. Bien souvent, il est possible de souscrire directement à l’assurance la plus compétitive. Cela se fait donc rapidement.

Prendre une assurance parking ou hors circulation

Comme nous le disions, il existe des assurances spécialement conçues pour ce type de situation. Commencez par regarder si votre assurance ne propose pas une offre de ce genre si vous voulez régler le problème rapidement. Sinon, utiliser un comparateur qui permet de trouver ce genre d’offre sera une nouvelle fois la solution la plus efficace.

Prendre une assurance au kilomètre

Enfin si votre véhicule est souvent immobilisé, mais que vous roulez malgré tout de temps en temps, par exemple si vous habitez en ville mais que vous partez en vacances en voiture, vous pouvez limiter les frais en optant pour une assurance au kilomètre. Ici la situation est plus complexe.

Il faut bien prendre le temps de comparer les prix entre assurance parking pour plusieurs mois, assurance au kilomètre, ou assurance responsabilité civile minimale pour voir ce qui est le plus avantageux. Cela demande donc du temps, mais si votre budget est serré, étudier cette option pourra peut-être vous faire économiser quelques dizaines d’euros par an.

Romain - Co-Fondateur de Captain-Drive
Romain - Co-Fondateur de Captain-Drive
Depuis 2014 (et après avoir créé une entreprise dans le milieu de la mécanique et de la réparation auto), je rédige des articles sur le monde de l'automobile dans le but de vous aider à allonger la durée de vie de vos véhicules et de faire les bons choix d'accessoires. N'hésitez pas à me contacter directement sur le formulaire de contact du site.

BONUS : Reçois des produits et des cadeaux gratuits pour ta voiture !

Chaque mois, CaptainDrive s'associe à une marque partenaire pour te faire gagner :


- des accessoires auto de qualité,

- des produits d'entretien pour voiture,

- des bons d'achat pour la réparation de ton véhicule.


C'est gratuit !

Laisser un commentaire