Votre assurance auto à partir de 6,63 € par mois ? Obtenez votre Devis Auto en ligne en moins d'1 minute.

Rouler sans liquide de refroidissement : Quels sont les risques ?

Date de publication :

Le liquide de refroidissement est nécessaire au parfait fonctionnement des véhicules. C’est notamment grâce à ce produit auto que le moteur ne chauffe pas, même lorsque l’on parcourt de grandes distances.

Mais quand le liquide de refroidissement vient à manquer, que se passe-t-il exactement ? Y a-t-il des risques à rouler sans liquide de refroidissement ? Comment savoir s’il faut ajouter du liquide ? Où en trouver ? Toutes les réponses à suivre.

Liquide de refroidissement : comment ça fonctionne ?

Il s’agit d’un produit qui, comme son nom l’indique, se présente sous forme liquide. Il se verse dans un vase d’expansion situé sous le capot des véhicules motorisés.

Sa composition particulière lui permet de résister aux variations de températures. Qu’il fasse chaud ou froid, le liquide de refroidissement conserve sa fluidité et son pouvoir refroidissant.

Un pouvoir qui agit sur l’ensemble des éléments du moteur, afin d’éviter la surchauffe.

À force d’utiliser un véhicule, le niveau du liquide de refroidissement peut diminuer. Par ailleurs, dans certaines conditions, le liquide peut s’évaporer plus vite que prévu.

C’est par exemple le cas lors des périodes de canicule. Le cas échéant, il convient de remettre le liquide à niveau pour continuer à rouler dans de bonnes conditions.

Quels sont les risques quand on roule sans liquide de refroidissement ?

En l’absence de liquide de refroidissement, on peut rouler une dizaine de minutes (un peu plus en hiver, un peu moins en été lorsque le moteur est déjà chaud sans tourner).

Au-delà, il faut absolument s’arrêter. Sur les véhicules les plus récents, l’arrêt immédiat pourra être imposé par un message explicite sur le tableau de bord.

Neuve ou ancienne, toute voiture comporte un voyant spécifique pour le liquide de refroidissement. Il représente un thermomètre plongé dans l’eau.

S’il s’allume en rouge, il faut impérativement éteindre le moteur.

Le manque de liquide de refroidissement engendre une surchauffe du moteur. En plus du risque de surchauffe, rouler sans liquide de refroidissement peut occasionner des dégâts :

  • Sur le joint de culasse, qui va perdre en étanchéité du fait de la chaleur trop importante dans le moteur et laisser filtrer l’huile censée lubrifier des pièces comme les cylindres ;
  • Sur le radiateur, qui va s’user rapidement à cause d’une trop grande activité ;
  • Sur la courroie de distribution, à cause d’une corrosion rapide de la poulie et des galets.

En résumé, utiliser son véhicule sans liquide de refroidissement peut endommager l’ensemble des pièces. Et ce, en quelques minutes seulement !

À la clé, de lourdes factures de réparation et une impossibilité d’utiliser sa voiture sur moyen et long terme.

Comment éviter la panne ?

Pour éviter l’immobilisation faute de liquide de refroidissement, il convient de vérifier régulièrement son niveau.

Une fois par mois est la périodicité recommandée par les experts pour effectuer un contrôle. Pour les gros rouleurs, qui plus est par fortes chaleurs, la surveillance peut être plus rigoureuse.

Si le niveau de liquide se situe entre les indices maximum et minimum, on peut rouler sans problème.

En revanche, si le niveau est en-dessous de la graduation minimale, on ne tergiverse pas et on ajoute immédiatement du liquide.

Bon à savoir

Quelle que soit l’utilisation que l’on fait de son véhicule, on préconise une vidange complète du système de refroidissement tous les 30 000 km.

Comment reconnaître ce produit auto ?

À la base, le liquide de refroidissement est un produit incolore. Mais parce qu’il en existe plusieurs sortes et pour identifier plus facilement les fuites, les fabricants ont décidé de le colorer.

Le produit peut ainsi être vert, jaune, rose ou encore orange. La couleur dépend de la formulation du liquide.

Le vert et le bleu servent à colorer des produits d’origine minérale. Les teintes jaune, rose, orange et rouge permettent de repérer les liquides à base d’ingrédients organiques.

À noter que les produits aux composants organiques restent efficaces plus longtemps que les liquides aux ingrédients minéraux.

Peut-on mélanger deux liquides de refroidissement ?

La réponse est oui, à condition que leur composition et leur couleur soient identiques. En revanche, on déconseille fortement de mélanger un liquide minéral avec un liquide organique.

Il est également contre-indiqué de mélanger des liquides de types différents – sachant que trois types existent (1, 2 et 3), avec des résistances plus ou moins grandes aux basses températures.

Ce genre de cocktail peut créer des bouchons dans le circuit et provoquer des dommages sur certaines pièces auto.

En cas de doute sur le liquide déjà présent dans le vase d’expansion ou de souhait de changer de produit, une vidange est incontournable.

Peut-on utiliser de l’eau à la place du liquide de refroidissement ?

En cas d’extrême urgence, on peut effectivement verser de l’eau dans le vase d’expansion du liquide de refroidissement.

Cette pratique doit toutefois rester exceptionnelle, car l’eau s’évapore beaucoup plus vite que le liquide de refroidissement et le problème risque fortement de ressurgir très rapidement.

Autrement dit, l’eau peut se substituer au liquide de refroidissement uniquement si trois conditions sont réunies :

  • Le vase d’expansion est vide ;
  • On ne dispose pas du produit adéquat chez soi ;
  • On doit absolument utiliser son véhicule.

Le cas échéant, la première chose à faire une fois au volant est d’aller acheter le bon produit.

Où trouver du liquide de refroidissement ?

Ce genre de produit auto s’achète :

  • Dans la plupart des grandes surfaces, au rayon auto ;
  • Dans les magasins de bricolage ;
  • Dans les garages ;
  • Chez les concessionnaires ;
  • Sur Internet.

Un bidon de 5 litres coûte 10 euros en moyenne (plus ou moins selon la marque, le type de produit, etc.). 

En fonction des besoins, on peut se procurer une petite bouteille d’1 ou 2 litre(s) ou faire des réserves avec un gros bidon de 20 litres.

Photo of author
camille@cd

BONUS : Recevez un bon d'achat de 5 à 80 euros pour la réparation de votre voiture !

Chaque mois, CaptainDrive vous envoie des bons plans pour économiser de l'argent sur votre budget auto. C'est gratuit !

Laisser un commentaire