Quand changer ses amortisseurs de voiture ?

Date de publication :
Publié par Romain Fusaro

Les amortisseurs font partie des pièces essentielles au confort de conduite, comme nous le détaillerons plus bas dans cet article. Ils participent également à la sécurité sur la route.

Mais quelle est leur durée de vie ? Quand faut-il changer ses amortisseurs ?

Longévité, signes d’usure… Captain-Drive vous dit tout !

À quoi servent les amortisseurs sur une voiture ?

Les amortisseurs fonctionnent en interaction avec la suspension. Ensemble, ils améliorent le contact des pneus avec la route. Ainsi, la stabilité du véhicule est parfaite, et le conducteur peut garder le contrôle.

Ces éléments jouent également un rôle capital dans le confort à l’intérieur de l’habitacle. Les amortisseurs absorbent tous les chocs provoqués par la chaussée : nids-de-poule, dos d’ânes, déformations diverses…

Ils absorbent également les vibrations du véhicule, lui-même en mouvement. Sans amortisseurs, le confort du conducteur et de ses passagers serait grandement impacté !

Quelle est la durée de vie d’un amortisseur ?

Normalement, des amortisseurs de bonne qualité restent efficaces et utilisables sur une distance moyenne de 80 000 km.

En fonction de l’utilisation que l’on fait du véhicule, de la qualité des pièces et de l’état des routes sur lesquelles on circule, les amortisseurs peuvent résister jusqu’à 150 000 km.

À l’inverse, la durée de vie des amortisseurs peut se réduire si de mauvaises pratiques sont mises en œuvre au volant.

Pourquoi les amortisseurs s’usent-ils ?

Après 80 000 kilomètres, c’est tout simplement la vieillesse, la vétusté et l’usure naturelle qui forcent à remplacer des amortisseurs.

Avant ce kilométrage, les amortisseurs peuvent être défaillants parce qu’ils sont brutalisés. Par exemple, en passant sur des dos d’âne sans ralentir ou en ne prenant pas de précautions pour éviter les trous et autres nids-de-poule sur les chaussées mal entretenues, on abîme les amortisseurs de sa voiture.

Une autre cause d’usure, c’est la surcharge. Si la charge de la voiture dépasse régulièrement le PTAC, les amortisseurs peuvent en souffrir. C’est aussi le cas de tout le système de suspension, des pneus et d’autres pièces auto essentielles.

Comment savoir si les amortisseurs sont usés : les signes qui ne trompent pas

Baisse de confort lors de la conduite

L’un des premiers signes qu’un amortisseur est H.S., c’est la baisse de confort dans l’habitacle. Installé au volant de la voiture, côté passager ou sur la banquette arrière, vous sentez que ça secoue. Il y a des vibrations dans le volant. C’est parce qu’un amortisseur ne joue plus son rôle.

Un autre signe qu’un amortisseur est mort, c’est le manque de stabilité sur la route, lorsque le véhicule circule. L’arrière a tendance à chasser facilement, le véhicule est très branlant, en particulier sur les chaussées en mauvais état, il penche dans les virages… Tous ces phénomènes sont dus au manque d’efficacité des amortisseurs.

Lorsque ces pièces sont H.S., les véhicules peuvent aussi rebondir après le passage d’un nid-de-poule, perdre en performance au freinage…

Des bruits suspects

Des bruits suspects peuvent être occasionnés par de multiples pannes. Mais lorsque le bruit ressemble à un claquement, c’est souvent à cause d’un amortisseur usé.

La dégradation des pneus

L’usure anormale des pneumatiques est un autre signe que les amortisseurs doivent être contrôlés.

Un mauvais alignement de la voiture

Pour savoir si des amortisseurs sont H.S., il suffit d’observer le véhicule. À l’arrêt, sur une surface plane, les quatre coins de la voiture doivent être à la même hauteur. Si l’on constate un mauvais alignement, c’est qu’il y a un souci avec un amortisseur.

Une autre technique consiste à exercer une pression sur le véhicule, toujours à l’arrêt. La pression n’a pas à être trop importante, il suffit d’appuyer avec la main. Le véhicule est censé retrouver sa position initiale rapidement. S’il tremble longtemps, peine à se stabiliser, c’est qu’un amortisseur, au moins, est bon à remplacer.

Une fuite

Observez également l’amortisseur lui-même. Si vous remarquez des traces d’huile et donc une fuite de l’amortisseur, c’est mauvais signe. Cela signifie que du liquide s’est écoulé sur la pièce, qui devient alors inutilisable.

Si l’un de ces symptômes vous est familier, il est grand temps de faire contrôler votre véhicule. À cette occasion, le garagiste vous conseillera certainement de changer vos amortisseurs. L’occasion de contrôler également le système de suspension.

Bon à savoir : Des amortisseurs se changent toujours par paire, voire par quatre. Et ce, même si une pièce du système est en bon état.

A lire : Quel est le prix du changement d’amortisseurs ?

Romain Fusaro
Depuis 2014 (et après avoir créé une entreprise dans le milieu de la mécanique et de la réparation auto), Romain a rédigé plus de 300 articles sur le monde de l'automobile et de la mobilité. Fondateur du média automobile CaptainDrive, il cumule presque 10 ans d'expérience dans ce secteur et est chargé de coordonner l'équipe de rédacteurs et de journalistes qui donnent vie au site internet.

BONUS : Reçois des produits et des cadeaux gratuits pour ta voiture !

Chaque mois, CaptainDrive s'associe à une marque partenaire pour te faire gagner :


- des accessoires auto de qualité,

- des produits d'entretien pour voiture,

- des bons d'achat pour la réparation de ton véhicule.


C'est gratuit !

Laisser un commentaire