Votre assurance auto à partir de 6,63 € par mois ? Obtenez votre Devis Auto en ligne en moins d'1 minute.

NFT et Voiture : que se passe t-il sur le marché de l’auto ?

Date de publication :

Depuis presque deux ans, les NFT ont beaucoup fait parler d’eux.

S’ils ont fait le buzz, notamment auprès des collectionneurs d’art, des adeptes des nouvelles technologies et des investisseurs, ils tendent désormais à se développer dans de multiples secteurs d’activité.

Plus récemment, ce sont les constructeurs automobiles qui ont vu dans les NFT une nouvelle opportunité de croissance.

Captain-Drive.com vous en dit plus sur la notion de NFT et sur l’état actuel du marché de l’automobile.

Qu’est-ce qu’un NFT ?

Le sigle NFT provient de l’expression anglophone « non-fungible Token ». En français, cela signifie « jeton non fongible ».

Le terme « fongible » est notamment utilisé dans les domaines économique et juridique, et désigne la capacité d’un actif à être échangé avec un autre actif de la même valeur. L’exemple le plus concret concerne notre monnaie : une pièce d’un euro peut facilement être échangée contre une autre pièce d’un euro ou deux pièces de cinquante centimes.

Les NFT, qui sont donc non fongibles, ne peuvent pas être échangés contre un autre actif de valeur égale. Ils possèdent, effectivement, leurs propres caractéristiques, pouvant être parfois subjectives, à l’image d’une œuvre d’art. Leur valeur peut être estimée en argent, mais elle est difficilement comparable avec celle des autres NFT.

Concrètement, les NFT sont présentés sous la forme d’une image, d’une vidéo, d’une musique ou d’une œuvre d’art. Cette représentation artistique fait office d’actif et est associée à un jeton numérique. En d’autres termes, les propriétaires de NFT possèdent un objet numérique et peuvent prouver l’authenticité de leur bien grâce à la blockchain.

À savoir : la blockchain, qui peut être traduite par « chaîne de blocs », est une technologie permettant de vérifier et de rendre infalsifiable un ensemble d’informations. Ces dernières consistent en un chiffrement, sont mises à jour dans un registre numérique et ne peuvent pas être modifiées.

Les NFT automobiles : un nouveau marché créé en Italie

Les NFT dans le monde de l’automobile ont vu le jour en 2020. À l’origine de ce nouveau projet, nous retrouvons le constructeur de luxe Lamborghini. Associée à l’artiste suisse Fabien Oefner, la marque italienne a mis au point une série de cinq œuvres sur le thème de la lune.

Pour préparer cette expérience exceptionnelle, nommée « Space Time Memory », Lamborghini et Fabien Oefner ont envoyé des morceaux de fibre de carbone dans la station spatiale internationale. À leur retour sur Terre, ces morceaux ont été transformés en clés physiques, appelées « Space Keys ». Sur ces dernières, un code QR a été gravé, permettant d’accéder à l’œuvre numérique créée par l’artiste suisse, à savoir une Lamborghini aventador ultimae. (Source : AutoNews)

Plus récemment, c’est un autre constructeur italien qui s’est intéressé aux NFT : Alfa Romeo. La société a, en effet, associé son dernier modèle, le SUV Tonale, à un NFT qui permet de certifier l’achat des automobilistes. Cela permet également au constructeur d’enregistrer et de conserver les données du véhicule pendant toute sa durée de vie. Il s’agit alors d’un véritable atout pour la revente de la voiture, le NFT pouvant être utilisé pour garantir son état général. (Source : cointribune.)

Une marketplace made in USA

Si l’Italie semble avoir un temps d’avance en termes de NFT dans le monde de l’automobile, les États-Unis ne sont pas en reste.

Effectivement, Nascar (National Association for Stock Car Auto Racing), le principal organisme américain qui régit les courses automobiles de stock-car, a créé sa propre marketplace sur laquelle sont proposés des objets virtuels inédits. Ces derniers sont certifiés par l’intermédiaire de NFT.

Sont ainsi vendus des billets NFT pour les courses majeures, mais aussi des objets de collection. À chaque course, un NFT est vendu aux enchères. Sa spécificité réside en sa double propriété : le côté face revient au pilote gagnant, tandis que le côté pile appartient à l’acquéreur.

Les amateurs de stock-car peuvent alors partager un trophée avec leurs pilotes favoris. Enfin, Nascar envisage également de remettre des récompenses aux détenteurs de NFT, en organisant des rencontres exclusives avec les pilotes ou des courses sur circuit. (Source : reezocar)

Les NFT et les constructeurs automobiles français

En France, c’est le constructeur automobile Alpine qui s’est emparé du phénomène des NFT. Il est à l’origine d’une série de cinq versions inédites de l’Alpine GT Concept, vendue aux enchères exclusivement au format NFT.

Grâce à ces livrées numériques uniques, les propriétaires peuvent participer au REVV Racing, un jeu de simulation de course automobile prenant appui sur la technologie de blockchain.

La course automobile des 24H du Mans, qui se déroule chaque année en juin en France, est à l’origine d’une collection de NFT. Appelée « Legends of Le Mans », elle regroupe des créations dédiées aux voitures mythiques des années 1940 à 1970. Les amateurs de voitures peuvent, entre autres, y retrouver une Ford GT40, une Porsche 917 et une Jaguar D-Type. (Source : plaque&GO)

Les NFT automobiles sont-ils un marché d’avenir ?

Si les initiatives en termes de NFT automobiles se multiplient ces derniers mois, il reste encore difficile de savoir s’il s’agit d’un marché d’avenir ou si les constructeurs surfent sur une tendance éphémère.

Effectivement, bon nombre d’experts estiment que les NFT représentent une solution temporaire à la baisse des ventes due à la crise de la Covid19. Ils se questionnent notamment sur la véritable valeur qu’apportent ces NFT et sur l’accessibilité des pièces à un grand public.

A contrario, d’autres spécialistes estiment que les NFT automobiles deviendront de plus en plus importants. À l’image de la cryptomonnaie et du métavers, mis au point par Mark Zuckerberg et ses équipes, le commerce virtuel tend à prendre de l’ampleur dans les années à venir.

De même, les NFT pourraient permettre aux voitures de luxe de monter en gamme en termes de rareté. L’unicité des véhicules, combinée à celle des NFT, renforcerait le sentiment de propriété et d’appartenance des acquéreurs.

Il s’agit alors d’un nouveau moyen pour les constructeurs automobiles de développer leur marque, en intégrant une nouvelle niche, et d’augmenter significativement leur chiffre d’affaires, en attirant des investisseurs toujours plus exigeants.

Romain - Co-Fondateur de Captain-Drive
Romain - Co-Fondateur de Captain-Drive
Depuis 2014 (et après avoir créé une entreprise dans le milieu de la mécanique et de la réparation auto), je rédige des articles sur le monde de l'automobile dans le but de vous aider à allonger la durée de vie de vos véhicules et de faire les bons choix d'accessoires. N'hésitez pas à me contacter directement sur le formulaire de contact du site.

BONUS : Recevez un bon d'achat de 5 à 80 euros pour la réparation de votre voiture !

Chaque mois, CaptainDrive vous envoie des bons plans pour économiser de l'argent sur votre budget auto. C'est gratuit !

Laisser un commentaire