Quels sont les meilleurs traceurs GPS pour vélo ?

Dernière mise à jour :
Publié par Romain Fusaro

D’après les statistiques, chaque année en France, près de 400 000 vélos seraient dérobés.

Les vols de vélos sont extrêmement fréquents dans les grandes villes, mais pas seulement. En tout cas, le phénomène est si inquiétant que certains individus renonceraient à se déplacer à vélo, uniquement par crainte des actes de vandalisme.

Pour rassurer les cyclistes, les marques fabriquent des antivols de plus en plus performants, avec des matériaux innovants et résistants, difficiles à couper ou à casser.

Pour plus de sécurité, il est possible d’utiliser un tracker GPS en plus de son antivol. Lorsqu’un vélo est équipé d’un traceur, il devient possible de le localiser à tout moment. En cas de vol (ou de perte), on retrouve ainsi facilement son deux-roues.

Dans cet article, on vous présente les meilleurs traceurs GPS pour vélo que nous avons eu la chance de tester. De plus, on vous donne des détails pour bien choisir et bien utiliser cet accessoire.

Les meilleurs traceurs GPS pour vélo

Invoxia Bike Tracker (fabriqué par une marque française 🇫🇷)

Pour nous, ce traceur GPS est l’un des meilleurs vendus en France actuellement. Il a été conçu exprès pour les vélos et trottinettes. Ses fonctionnalités et performances sont très intéressantes.

Son système d’attache permet de le fixer rapidement sur la tige de la selle, sous le guidon ou ailleurs au niveau du cadre. Son design sous forme de réflecteur le rend relativement discret.

Diverses fonctionnalités sont intégrées, permettant de :

  • Suivre chaque déplacement du vélo ;
  • Recevoir une alerte instantanément sur son smartphone en cas de vol ;
  • Définir des zones de circulation et d’être alerté en cas de sortie de zone…

En plus de la géolocalisation, ce traceur Invoxia pour vélo dispose d’un radar de proximité. Lorsqu’ils sont à quelques mètres de leur vélo, les cyclistes peuvent rapidement remettre la main sur leur bien.

Notre test nous a prouvé que toutes les fonctionnalités étaient très performantes.

L’autonomie est plus que correcte (3 mois environ). En outre, l’abonnement aux réseaux LoRa ou Sigfox est inclus lors de l’achat. Et ce, pour trois ans. Pour 149 euros, l’investissement vaut donc le coup.

Traceur GPS Invoxia : polyvalent

Contrairement au Bike Tracker, cet accessoire n’est pas spécialement destiné à un usage par des cyclistes.

D’après notre expérience, il s’agit d’un traceur GPS polyvalent. Initialement prévu pour les voitures, les motos et scooters, on peut également l’installer dans un sac…ou sur un vélo.

Ce traceur GPS classique peut ainsi s’avérer pratique pour retrouver un objet, mais ce n’est pas le mieux adapté pour les vélos.

D’ailleurs, le cordon ne permet pas de l’attacher facilement sur une bicyclette. Lors de notre test, nous avons choisi de le fixer avec du scotch sous la selle. Vous pouvez aussi l’accrocher au niveau du porte-bagage ou le placer dans une sacoche pour plus de discrétion.

Comme son cousin le Bike Tracker, ce traceur polyvalent informe instantanément sur la position du vélo et ses mouvements. On retrouve une alerte antivol et une alerte en cas de sortie de zone.

Avec cet accessoire, l’abonnement aux réseaux LoRa ou Sigfox reste inclus. L’avantage par rapport au Bike Tracker réside dans l’autonomie, plus longue (environ 6 mois) et dans le prix, moins cher (129 euros au lieu de 149 euros).

Hoot Bike : le traceur GPS discret équipé d’une alarme sonore

Si vous cherchez un traceur GPS spécial vélo et ultra performant, nous sommes obligés de vous conseiller la marque Hoot. En 2023, elle propose deux modèles, d’une extrême discrétion.

Nous avons particulièrement apprécié le Hoot 800, qui fait à la fois office de traceur GPS et de porte-bidon. Une fois installé sur le vélo, personne ne peut savoir qu’il s’agit d’un tracker. Le + ? Son bouton SOS qui permet de donner l’alerte en cas d’accident ou de malaise.

Le Hoot 520 est la nouveauté 2023. La marque le propose d’ailleurs avec une promotion de lancement. Celui-ci est très léger (63 grammes) et résistant à l’eau. Il se glisse dans la fourche, par le haut ou le bas selon les modèles de vélos. À noter qu’il est compatible avec les bicyclettes traditionnelles et les VAE.

En plus d’aider à localiser un vélo volé à un mètre près, le Hoot 520 est équipé d’une alarme sonore, qui émet 80 dB et dissuade efficacement les voleurs lorsqu’ils touchent le vélo. Si les voleurs parviennent tout de même à dérober le deux-roues, le propriétaire est alerté au bout de 5 secondes.

Le traceur vélo Hoot 520 possède, en outre, une très longue autonomie de 6 mois. En plus, les alertes fonctionnent en-dehors de la France.

Plus performants et discrets que les traceurs Invoxia, les accessoires Hoot sont toutefois un peu plus chers (169 euros pour le Hoot 800 et 199 euros pour le Hoot 520 sans promo).

De plus, la marque n’offre que 3 mois d’abonnement et celui-ci est obligatoire pour profiter de toues les fonctionnalités. Cependant, le prix de l’abonnement demeure accessible, à partir de 2 euros par mois environ.

Sherlock Traceur

Le traceur proposé par la marque Sherlock est un rude concurrent pour Hoot. Celui-ci se cache également dans le vélo.

Le fabricant recommande de le glisser à l’intérieur d’une poignée. Qu’elle soit droite ou incurvée, le traceur peut y être installé sans difficultés. Sa forme longiligne et sa petite taille permettent également de l’installer dans le cadre. Discrétion garantie avec ce tracker GPS !

Comme chez Hoot, Sherlock propose un traceur GPS qui fonctionne aussi bien en France qu’à l’étranger (pratique pour les cyclistes qui voyagent avec leur vélo).

L’avantage de cet accessoire, c’est qu’il fonctionne sans carte SIM. Une simple connexion Internet et l’application Sherlock suffisent pour géolocaliser le vélo. Généreuse, la marque offre deux ans de connexion lors de l’achat d’un traceur.

Le traceur GPS vélo Sherlock dispose d’une fonctionnalité détection de mouvement, qui lance l’alerte instantanément si la bicyclette bouge.

En revanche, ce traceur a un gros point faible. Il s’agit de son autonomie, qui se limite à 7 jours. Clairement, il faut charger régulièrement l’accessoire et retrouver rapidement le vélo en cas de vol.

Quant au prix, on reste dans la moyenne avec un produit vendu 159 euros.

Pourquoi avez-vous besoin d’un traceur GPS pour votre vélo ?

Parfois, un antivol ne suffit pas pour bien protéger son vélo. En cas de vol, un traceur GPS augmente considérablement les chances de retrouver l’objet du délit.

À quoi ça sert ?

Grâce aux signaux qu’ils récupère et renvoie par le biais des satellites, le traceur GPS permet de localiser un vélo à quelques mètres près. L’utilité est grande en cas de vol, mais également en cas de perte.

Les types de traceurs GPS pour vélo

Tous les trackers sont capables de donner la position GPS d’un vélo. Certains possèdent des fonctionnalités supplémentaires. Mais la grande différence ne réside pas dans les fonctionnalités.

On distingue en effet les traceurs suivant leur mode d’emploi. Il existe des traceurs à fixer sur le cadre – comme ceux d’Invoxia – et des accessoires à cacher dans une partie du vélo (poignée, fourche, tige, feu…).

Les critères de choix

Pour bien choisir votre traceur GPS, vous devez vous intéresser :

  • Au mode d’installation (l’objet s’accroche-t-il sur le cadre ? se glisse-t-il tout simplement dans la fourche ou la poignée ?) ;
  • Au niveau de discrétion (moins le traceur est visible et plus il est efficace) ;
  • Aux caractéristiques techniques : poids, étanchéité, alarme, etc. ;
  • À la compatibilité avec votre vélo ;
  • Au prix.

Où l’acheter ?

Sur Internet, chez des vendeurs en ligne généralistes comme Amazon ou sur des sites spécialisés comme invoxia.com, hoot.bike…

Vous pouvez aussi acheter un traceur pour vélo dans certains magasins de sport et chez certaines enseignes spécialisées dans la vente de vélo et d’accessoires pour cycles.

Quels sont les prix moyens ?

Dans le commerce et sur les sites de vente en ligne, vous trouverez des traceurs GPS vélo pour moins de 50 euros. Toutefois, pour un accessoire polyvalent, performant et robuste, comptez entre 100 et 200 euros.

Comment s’installe un traceur sur un vélo ?

Tout dépend du type de tracker que l’on achète ! Certains accessoires s’attachent sur le vélo à l’aide d’outils classiques. D’autres, comme le Hoot 520 ou le traceur Sherlock, nécessitent un peu de démontage pour être glissés à l’intérieur de la structure.

Dans tous les cas, l’installation reste relativement simple et envisageable par tout cycliste, même les moins bricoleurs.

Comment bien protéger son vélo contre le vol ?

  • Lorsque vous garez votre vélo, privilégiez un lieu clos, couvert et sécurisé (parking fermé, garage, cave, box…) ;
  • Évitez de laisser votre vélo dans la rue la nuit ;
  • Que vous stationniez dans la rue ou à couvert, installez un ou plusieurs antivols sur votre vélo, de manière stratégique, pour dissuader les malfrats ;
  • En plus d’un antivol, installez une alarme qui sonne lorsqu’un contact a lieu.
Romain Fusaro
Depuis 2014 (et après avoir créé une entreprise dans le milieu de la mécanique et de la réparation auto), Romain a rédigé plus de 300 articles sur le monde de l'automobile et de la mobilité. Fondateur du média automobile CaptainDrive, il cumule presque 10 ans d'expérience dans ce secteur et est chargé de coordonner l'équipe de rédacteurs et de journalistes qui donnent vie au site internet.

BONUS : Reçois des produits et des cadeaux gratuits pour ta voiture !

Chaque mois, CaptainDrive s'associe à une marque partenaire pour te faire gagner :


- des accessoires auto de qualité,

- des produits d'entretien pour voiture,

- des bons d'achat pour la réparation de ton véhicule.


C'est gratuit !

Laisser un commentaire