Comment entretenir un vélo électrique ?

Date de publication :
Publié par Romain

Un vélo électrique est un produit onéreux. Pour rentabiliser son investissement, il est donc important de prendre soin de l’équipement et de veiller à son parfait entretien.

Mais comment entretenir un vélo électrique ? Voici un guide à l’attention des propriétaires de VAE, pour les aider à conserver leur bicyclette le plus longtemps possible et à profiter d’un maximum de performances sur le long terme.

Pour conserver un vélo électrique en bon état, on programme des révisions régulières

Concernant l’entretien des vélos électriques, les experts préconisent des révisions une à deux fois par an, en fonction de la fréquence d’utilisation. Comme pour une voiture, plus le véhicule est sollicité et plus souvent il doit faire l’objet de contrôles réguliers.

Si vous utilisez votre VAE pour effectuer des trajets quotidiens entre votre domicile et votre bureau, l’idéal est de planifier une révision avant la rentrée de septembre et une autre à la sortie de l’hiver.

Pour ne pas oublier de prendre rendez-vous pour la révision de votre deux-roues, sachez que votre vélociste peut programmer un rappel après un certain nombre de kilomètres parcourus.

En fonction des VAE, l’utilisateur reçoit une notification sur l’écran du vélo ou sur l’application connectée.

Pour la révision d’un VAE, il faut faire appel à un technicien qualifié et agréé. On est ainsi sûr que le vélo sera vérifié dans de bonnes conditions et que des outils adaptés seront utilisés pour d’éventuelles réparations.

Pendant une révision, le vélociste vérifie notamment le serrage du moteur à la roue ou au pédalier. Il peut également procéder à une mise à jour du logiciel moteur.

Chez soi, on effectue quelques contrôles et quelques opérations de nettoyage de temps à autre

Une à deux fois par mois, il est important de contrôler :

  • L’état et la pression des pneus ;
  • La bonne lubrification de la chaîne ;
  • Le fonctionnement des freins ;
  • Le serrage des roues, du guidon et de la potence ;
  • L’état des câbles.

Si l’huile vient à manquer sur la chaîne, on graisse. Si les pneus sont dégonflés, on les regonfle. S’ils sont en mauvais état, on les remplace – pour éviter de changer des pneus de VAE trop souvent, on privilégie les pneus anti-crevaison 😉.

Si un élément semble desserré, on le resserre d’un coup de clé. Lorsque l’on constate un problème spécifique au niveau des freins ou du moteur, la meilleure solution est de confier le vélo à un professionnel.

Le bon entretien d’un vélo passe par son nettoyage

Outre tous ces contrôles, pour conserver un vélo électrique en bon état, il faut le nettoyer régulièrement. Avant l’opération, on démonte la batterie. Puis, on procède avec un chiffon doux, de l’eau et du savon.

On élimine ainsi, avec délicatesse, les poussières et les résidus qui peuvent entraîner des dysfonctionnements ou réduire la durée de vie de certaines pièces. Après un nettoyage en profondeur de son VAE, on veille à passer un peu d’huile sur la chaîne.

À noter : Le lavage à grandes eaux (avec un tuyau d’arrosage ou un nettoyeur haute pression, par exemple) est fortement déconseillé, notamment à cause des circuits électriques, qui sont des éléments sensibles à l’eau.

Pour bien entretenir la chaîne et la cassette d’un VAE, on peut utiliser une brosse douce afin d’ôter les petits éléments restés coincés. Lorsque le système de transmission est encrassé, on le dégraisse avec un produit d’entretien dédié.

Comment bien prendre soin de la batterie de son VAE ?

Pour allonger la durée de vie de la batterie, il est conseillé de la démonter du vélo en cas de non-utilisation prolongée (si le vélo reste au garage plusieurs semaines ou plusieurs mois).

Une batterie de VAE doit être stockée à l’abri de la lumière et à température ambiante (autour de 20 °C) pour éviter qu’elle ne se décharge ou ne s’abîme.

Qu’elle soit montée sur le VAE ou stockée à part sur un terme plus ou moins long, la batterie ne doit jamais être totalement déchargée. Pour la faire durer, son niveau de charge doit être compris entre 30 et 60 %, qu’elle soit montée ou démontée.

Autrement dit, même hors utilisation, il faut charger régulièrement la batterie de son vélo électrique pour la faire durer et optimiser ses performances.

De manière générale, il faut absolument éviter de stationner un vélo électrique avec la batterie montée en plein soleil ou dans le froid. Les aléas météorologiques ont un effet sur la batterie.

Lors du chargement de la batterie, il faudrait éviter de la laisser brancher une fois qu’elle est pleine.

Que faire en cas de problème avec son vélo électrique ?

Gonflage des pneus, serrage de la potence et graissage de la chaîne sont des opérations que tout le monde peut effectuer, même sans compétence particulière en mécanique.

En revanche, lorsque l’on ne parvient pas à identifier le problème ou lorsque le dysfonctionnement concerne le moteur, les câbles ou tout autre élément électronique, il vaut mieux demander un diagnostic auprès d’un professionnel (vendeur, fabricant, technicien agréé…).

Si l’expert préconise des réparations, il est important de suivre ses conseils. Un dysfonctionnement non résolu peut entraîner des dommages sur les autres éléments, faisant grimper la facture pour les réparations qui, de toute façon, devront avoir lieu.

Rappel des points importants pour le bon entretien d’un VAE

En réalité, l’entretien d’un vélo électrique n’est pas si différent de celui d’un vélo classique. On retrouve des éléments similaires à contrôler régulièrement, comme les freins, la chaîne ou encore les pneus.

Que l’on utilise un vélo à assistance électrique ou un cycle mécanique, on peut soi-même vérifier ces pièces et procéder à leur remplacement en cas d’usure ou de dysfonctionnement.

Le vélo électrique se distingue du vélo traditionnel avec son moteur et sa batterie. En l’occurrence, ce sont justement ces éléments qui doivent être contrôlés, entretenus et réparés par un professionnel.

Nous terminerons avec un conseil pour bien conserver votre VAE. Lorsque vous ne l’utilisez pas, protégez-le avec une housse. Des housses de protection étanches existent pour les vélos et vélos électriques.

Elles évitent le dépôt de poussières et saletés sur l’engin, protègent de l’humidité et augmentent la longévité des deux-roues.

Romain
Depuis 2014 (et après avoir créé une entreprise dans le milieu de la mécanique et de la réparation auto), je rédige des articles sur le monde de l'automobile dans le but de vous aider à allonger la durée de vie de vos véhicules et de faire les bons choix d'accessoires.

BONUS : Reçois des produits et des cadeaux gratuits pour ta voiture !

Chaque mois, CaptainDrive s'associe à une marque partenaire pour te faire gagner :


- des accessoires auto de qualité,

- des produits d'entretien pour voiture,

- des bons d'achat pour la réparation de ton véhicule.


C'est gratuit !

Laisser un commentaire