Mon garagiste n’arrive pas à réparer ma voiture : que faire ?

Votre voiture est en réparation depuis plusieurs semaines ou plusieurs mois chez votre garagiste et celui-ci vous annonce qu’il n’arrive pas à la réparer ? Ou pire, il vous dit qu’il a réparé votre voiture mais que les problèmes de celle-ci persistent ? Ces spécialistes ont-ils le droit de vous rendre votre véhicule alors qu’ils n’ont rien pu faire pour la réparer ? Peuvent-ils vous faire payer la main d’œuvre ? Doivent-ils obligatoirement trouver une solution pour réparer votre véhicule ?

Voici quelques conseils qui pourraient vous être très utiles !

Quels sont les obligations du garagiste ?

Selon l’article 1147 du code civil, « le garagiste est tenu à une obligation de résultat ». S’il a pris l’engagement de mener une réparation ou de changer une pièce sur votre véhicule, il doit le faire. S’il n’y parvient pas, cela constitue une faute qui engage sa responsabilité contractuelle.

Ainsi, si votre garagiste n’a pas réussi à réparer votre voiture, il doit la reprendre jusqu’à ce qu’il y parvienne. C’est la loi !

De même, si votre garagiste vous installe une pièce défectueuse, cause des dommages à votre véhicule ou se trompe de diagnostic : sa responsabilité est engagée.

Les situations possibles

Plusieurs situations peuvent malheureusement vous arriver, avec votre garagiste. Voici les plus fréquentes.

Voiture mal réparée par le garagiste

Votre garagiste a réparé votre voiture, vous dit que tout va bien, mais pourtant, lorsque vous reprenez celle-ci, vous vous rendez rapidement compte que finalement, elle a été mal réparée. Une situation qui peut arriver beaucoup plus fréquemment qu’on ne le pense. Dans ce cas-là, il ne faut jamais perdre une minute et tout de suite ramener votre voiture chez votre garagiste en lui signalant le problème.

Travaux sur la voiture sans votre accord

Il peut également arriver que votre garagiste ait changé une pièce ou fait des travaux sur votre voiture sans votre accord. Cela peut par exemple être le cas s’il a repéré un problème que vous n’aviez pas vu. Dans tous les cas, il n’avait pas le droit d’effectuer de travaux sur votre véhicule sans votre accord. Il ne pourra donc pas vous demander de les payer.

Voiture endommagée lors de son séjour dans le garage

Autre situation qui peut également survenir : vous récupérez votre voiture et vous rendez compte que celle-ci a été endommagée au cours de son séjour chez le garagiste. Ce qui peut parfois arriver, c’est que votre garagiste ait cassé une pièce de votre véhicule sans s’en rendre compte en effectuant des réparations. Dans ces cas-là, signalez-le lui le plus rapidement possible.

Les solutions possibles

Tout d’abord, vous devez réunir les éléments de preuve qui existent contre votre garagiste. Et il faut essayer de le faire le plus rapidement possible, puisque, plus le temps passe depuis la « réparation », moins vous serez crédible dans votre requête.

Envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception

Tant que le problème de votre voiture n’est pas résolu, le garagiste peut garder votre véhicule. S’il s’avère que vous avez déjà payé la prestation et que votre voiture n’est pas encore réparée, vous pouvez émettre des réserves en lui envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception en lui faisant la demande d’un remboursement partiel.

Demander la restitution des pièces

Plusieurs associations de consommateurs recommandent également de demander au garagiste la restitution des pièces « usées » qu’il a remplacées sur votre voiture. Et s’il ne les a plus, vous pouvez lui demander de le préciser sur la facture. En effet, ces pièces restent votre propriété lorsque vous les faites changer. Et elles constituent une preuve presque irréfutable que votre garagiste a bien changé (en vain) la pièce et effectué une réparation sur votre voiture.

Faire appel à une association de consommateurs d’automobilistes

Si votre garagiste est un concessionnaire, vous pouvez faire une réclamation auprès du constructeur de la marque ou même directement auprès du titulaire de l’enseigne nationale. De même, si vous avez l’impression d’être dans une impasse, vous pouvez demander l’aide d’une association de consommateurs d’automobilistes. Dans certains cas, ils pourront vous fournir de précieux conseils, et même, vous aider dans les démarches.

Engager la responsabilité du garagiste

Le garagiste est responsable de toutes les pannes qui surviennent après son intervention. Pour cela, les juges se fondent sur une double présomption de faute et de présomption de causalité entre la faute et le dommage.

En d’autres termes : si vous arrivez à prouver que votre voiture ne vous a pas été rendue réparée ou est tombée en panne quelques jours plus tard pour les mêmes raisons : votre garagiste est considéré comme coupable. Le client n’a donc pas besoin de prouver que le garagiste est coupable, c’est ce dernier qui doit renverser la présomption de responsabilité pesant sur lui en apportant la preuve, s’il l’a, que la récurrence des pannes n’est pas due à ses interventions.

Dernière solution : faites appel à un expert

Si vous avez tout fait pour que votre garagiste répare votre voiture, mais que finalement, celui-ci n’y est pas parvenu, n’hésitez surtout pas à faire appel à un expert automobile. Ces derniers sont très efficaces et comprennent rapidement les causes des pannes (notamment quand celles-ci sont électriques). En outre, ils arrivent rapidement à trouver la solution aux problèmes de votre voiture.

Les experts peuvent même, dans certains cas, se déplacer jusqu’à votre domicile pour prendre connaissance des pannes de votre véhicule.

De plus, l’intervention d’un expert automobile pourra, dans certains cas, être prise en charge par une assurance de protection juridique. Il est important de noter que son intervention vous coûtera la plupart du temps, entre 80 et 120 euros, mais que le spécialiste saura définir exactement le problème de votre véhicule.

Un deuxième avis ? Demandez un devis en temps réel ?

Captain-Drive propose la possibilité de simuler directement une estimation de prix en fonction de votre modèle de voiture, via notre outil Devis. N’hésitez pas à vous rendre sur notre page dédiée.