5 étapes pour remplacer un balai d’essuie-glace

Chez CaptainDrive, notre but est de faciliter la vie des automobilistes, c’est pourquoi nous avons commencé la rédaction d’articles qui vont vous aider à entretenir votre auto au quotidien. Débutons par une opération facile et rapide : le remplacement d’un balai d’essuie-glace sur son véhicule.

D’une durée de 5 à 15 minutes selon les modèles d’essuie-glace, ce remplacement est assez benin et ne nécessite pas obligatoirement l’intervention d’un garagiste (même si nos mécaniciens à domicile peuvent sans occuper lors d’une vidange ou d’un diagnostic par exemple).

Les raisons de procéder à un changement de pièces sont diverses. CaptainDrive vous les liste et vous indique comment procéder au remplacement de cette pièce, cruciale pour votre sécurité en temps de pluie.

Quand et pourquoi remplacer un essuie-glace ?

Généralement, on remplace un balai d’essuie-glace après une certaine durée d’utilisation : soit après six ou douze mois, soit deux ou une fois par an. C’est une norme conseillée par les constructeur et les fabricants de pièces auto.

Cependant, des cas plus spécifiques peuvent s’appliquer. Par exemple, nous vous conseillons de procéder au changement d’essuie-glace si vous êtes en période de grand froid ou en période d’extrême chaleur. Ces températures fragilisent, en effet, fortement cette pièce auto.

Pensez également à leurs remplacements, une fois que vous observez des manifestations d’usure comme des rayures, une craquelure ou des bosses sur la raclette de l’essuie-glace et particulièrement sur la matière caoutchouc. Remplacez-le aussi si vous remarquez qu’au passage des balais, il y a un mouvement bruyant ou alors irrégulier. Cela peut être rapidement dangereux pour votre visibilité.

Si vous constatez que des marques de traces importantes sur le pare brise ou l’incapacité totale des balais à jouer leurs rôles, nous vous conseillons aussi de remplacer vos balais d’essuie-glace.

Un autre indicateur d’usure est la présence d’une pellicule très floue sur le pare-brise dès que l’essuie glace fait son travail.

Vérifiez le témoin d’usure s’il y en a un

En outre, certains fabricants d’essuie-glaces ont pensé à tout. Leurs produits sont dotés d’un témoin d’usure de couleur noire appelé pastille. Cette dernière vire progressivement au jaune au fil de temps. Quand on voit le changement de couleur complet, il faut s’acheter au magasin le plus proche, sur une boutique en ligne de pièces auto ou chez un revendeur agréé, une paire d’essuie-glaces.

Point sécurité : Il est capital d’avoir des balais d’essuie-glace en bon état pour bien voir et ne pas commencer une conduite risquée, sujette aux accidents et aux mauvais jugements de distance.

Comment doit-on procéder pour remplacer un essuie-glace ?

Trois éléments composent l’essuie-glace :

  • la lame de caoutchouc
  • la lame métallique
  • le bras de l’essuie-glace

Première action à effectuer : acheter une paire neuve de balais. Sur les essuie-glaces, le constructeur indique le plus souvent le modèle le mieux adapté à chaque voiture. Si vous hésitez, demandez conseils à un revendeur ou utilisez un site de vente de pièces détachées comme Oscaro en vous munissant de la marque et du modèle de votre voiture (ou même de votre plaque d’immatriculation)..

Pour remplacer un modèle classique d’essuie-glace (forme en U), stationnez vote voiture sur un sol plat puis :

  • Enlever le bras d’essuie-glace de sa fixation et retirer le balai déjà vieux en le relevant de façon perpendiculaire au pare-brise;
  • ou faire basculer le bras à 90°degré pour voir la languette (parfois des goupilles), puis appuyer et pousser la languette vers le bas ou alors, essayer tout juste de tirer des deux côtés, tout doucement, la languette bougera et on dégagera le balai ;
  • Mettre le nouveau balai d’essuie-glace, qui a aussi sa languette de protection dont le rôle est de protéger la pastille de contrôle ;
  • Ensuite, soulever le bras de l’essuie-glace, en position perpendiculaire, se méfier car il peut revenir vers le pare-brise et le fissurer;
  • Après, faire pénétrer le balai au bon endroit et l’enclencher dans le U jusqu’à ce qu’on entende le clic. Puis enlever la petite pastille de protection. Répéter l’opération avec le deuxième essuie-glace.

En dehors du modèle essuie-glace en U, vous pouvez être amené à remplacer un essuie-glace dit Flat Blade. C’est la version moderne flexible de cet accessoire. On enclenche et refixe le balai sur le bras en un simple clic. Pour la forme en U, des adaptateurs flat Blade commencent à être proposés.

Pas envie de s’en occuper ?

Les garagistes à domicile CaptainDrive peuvent vous donner un coup de main sur le remplacement de vos balais d’essuie-glaces, n’hésitez pas à demander un devis !